Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Arcelor Mittal Dunkerque investit pour sa performance

09 mai 2017 | À la une, Matériaux avancés, Investissements

La direction du groupe accorde au site Dunkerquois un investissement de 31 millions d’euros pour son Train Continu à Chaud (TCC).

Grâce à un investissement de 31 millions d’euros, l’usine Arcelor Mittal basée à Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord) va pouvoir équiper son finisseur de train de laminage à chaud.

Une reconnaissance de la direction

Cet investissement important pour l’usine des Hauts-de-France devrait être mis en œuvre sur les trois prochaines années pour être opérationnel dernier trimestre 2019. Il a été accordé par la direction du groupe, en réponse aux performances industrielles satisfaisantes du site pour ce début d’année et à son bon niveau de fiabilité en général.

L’enjeu

Les nouveaux équipements devraient permettre de :

- D’améliorer les performances du site

- Accroître la production de coils (des bobines de tôle issues du laminage à chaud)

- Développer l’offre commerciale sur les produits à forte valeur ajoutée (aciers haut carbone).

Le groupe

ArcelorMittal Atlantique-Lorraine (AMAL) compte 8 sites industriels (7 200 salariés) : Dunkerque, Mardyck (Nord), Desvres (Pas-de-Calais), Montataire (Oise), Mouzon (Ardennes), Florange (Lorraine), Basse-Indre (Loire-Atlantique) et Dudelange au Luxembourg.

Les sites nordistes de Dunkerque et Mardyck représentent à eux seuls 3 640 salariés et génèrent 1 400 emplois sous-traitants. Dotée de trois hauts-fourneaux, l’usine de Dunkerque produit environ 6,7 millions de tonnes par an. Grâce à cet investissement, elle vise 7,1 millions de tonnes d’ici à 2020.

Source : Voix du Nord, L’Usine Nouvelle

Retour

Actus

Coca Cola, une présence historique en Hauts-de-France

Cela fait 30 ans cette année que Coca Cola s’est installé à Socx, près de Dunkerque. 30 ans de développement et d’investissements, pour faire entrer l’usine dans le top 3 des sites de production de la marque...

Cybersécurité : Vade Secure passe sous giron américain

A Lille (Hauts-de-France), la start-up en cybersécurité Vade Secure, lève 70 millions d’euros auprès d’un fonds américain, pour accélérer son développement à l’international.