Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Arcelor Mittal Dunkerque investit pour sa performance

09 mai 2017 | À la une, Matériaux avancés, Investissements

La direction du groupe accorde au site Dunkerquois un investissement de 31 millions d’euros pour son Train Continu à Chaud (TCC).

Grâce à un investissement de 31 millions d’euros, l’usine Arcelor Mittal basée à Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord) va pouvoir équiper son finisseur de train de laminage à chaud.

Une reconnaissance de la direction

Cet investissement important pour l’usine des Hauts-de-France devrait être mis en œuvre sur les trois prochaines années pour être opérationnel dernier trimestre 2019. Il a été accordé par la direction du groupe, en réponse aux performances industrielles satisfaisantes du site pour ce début d’année et à son bon niveau de fiabilité en général.

L’enjeu

Les nouveaux équipements devraient permettre de :

- D’améliorer les performances du site

- Accroître la production de coils (des bobines de tôle issues du laminage à chaud)

- Développer l’offre commerciale sur les produits à forte valeur ajoutée (aciers haut carbone).

Le groupe

ArcelorMittal Atlantique-Lorraine (AMAL) compte 8 sites industriels (7 200 salariés) : Dunkerque, Mardyck (Nord), Desvres (Pas-de-Calais), Montataire (Oise), Mouzon (Ardennes), Florange (Lorraine), Basse-Indre (Loire-Atlantique) et Dudelange au Luxembourg.

Les sites nordistes de Dunkerque et Mardyck représentent à eux seuls 3 640 salariés et génèrent 1 400 emplois sous-traitants. Dotée de trois hauts-fourneaux, l’usine de Dunkerque produit environ 6,7 millions de tonnes par an. Grâce à cet investissement, elle vise 7,1 millions de tonnes d’ici à 2020.

Source : Voix du Nord, L’Usine Nouvelle

Retour

Actus

Saica investit 41M€ dans son site de l’Aisne

L’espagnol Saica, spécialiste du papier recyclé pour carton ondulé, pérennise son usine axonnaise des Hauts-de-France avec la mise en place d’une chaudière répondant aux critères de transition énergétiques de...

Reprise d’Alkor Draka par une société canadienne

Le fleuron industriel picard, localisé dans l’Oise, ainsi que la société Alkor Medical Tubing ont été reprises par Canadian General Tower.