Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Attractivité des Hauts-de-France : 2 nouvelles études

01 déc. 2017 | À la une

Mardi 14 Novembre, près de 200 acteurs socio-économiques du territoire ont participé à la conférence « Attractivité de la région Hauts-de-France » organisée par Nord France Invest. Découvrez l’intégralité des 2 études dévoilées lors de l’événement.

étude attractivité Hauts-de-France

La conférence organisée par Nord France Invest a été l’occasion de mettre en lumière 2 études triennales qui dressent le portrait des investissements étrangers en région Hauts-de-France.

Etude 2017 de l’Observatoire Régional des Entreprises à Capitaux Etrangers

Cette étude dresse le panorama des investissement étrangers présents en Hauts-de-France et en étudie les spécificités . La région compte 1 857 établissements détenus par des capitaux étrangers. Mais qui sont-ils ? Quelles nationalités figurent sur le podium régional de l’investissement ? Quel secteur d’activité emploie le plus de salariés ? Comment se répartit l’investissement étranger sur le territoire ? Les réponses en téléchargeant l’étude.

Etude KPMG 2017 Attractivité de la région Hauts-de-France

Le cabinet d’audit et de conseil KPMG France réalise de façon indépendante tous les 3 ans une enquête sur l’attractivité de la région auprès des entreprises internationales. Pour la 1ère fois, cette étude, auparavant menée en Nord Pas-de-Calais, est réalisée sur le nouveau périmètre de la Région Hauts-de-France, regroupant désormais les entreprises présentes en Picardie.. Découvrez le ressenti des dirigeants des entreprises internationales sur les atouts et les faiblesses du territoire.

Retour

Actus

Coca Cola, une présence historique en Hauts-de-France

Cela fait 30 ans cette année que Coca Cola s’est installé à Socx, près de Dunkerque. 30 ans de développement et d’investissements, pour faire entrer l’usine dans le top 3 des sites de production de la marque...

Cybersécurité : Vade Secure passe sous giron américain

A Lille (Hauts-de-France), la start-up en cybersécurité Vade Secure, lève 70 millions d’euros auprès d’un fonds américain, pour accélérer son développement à l’international.