Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    La belle réussite d’Amaris à Lille

    Après une implantation réussie en Hauts-de-France fin 2015, le Suisse Amaris, leader européen des groupes indépendants de conseil, connait une croissance exponentielle.

    Lille capitale du design ?

    La métropole Européenne de Lille et Sydney en finale pour le titre de capitale mondiale du design en 2020.

    Toutes les actualités

    Demain se construit aujourd’hui, à Lille Region, chez Realcat

    11 août 2014 | La région en mouvement, Matériaux avancés

    Laboratoire unique au monde, la plateforme Realcat est dédiée au développement de catalyseurs pour les bioraffineries industrielles. Celles qui inventeront notre énergie, notre alimentation, notre santé de demain. Et c’est dans le Nord - Pas-de-Calais que cela est rendu possible.

    Realcat - R&D - Lille Region

    Penser aujourd’hui l’innovation de demain

    Demain nous n’aurons plus de pétrole, il faudra donc des idées… Pour produire de l’énergie, créer une chimie, fabriquer des plastiques qui n’utilisent pas des ressources fossiles (pétrole, gaz, charbon). Pour créer des aliments qui n’épuisent pas nos ressources naturelles et soient aussi capables de nous soigner. Pour créer de nouveaux matériaux avancés et innovants.

    Tous ces enjeux, ce sont ceux de la chimie verte, et notamment la valorisation de la biomasse (l’utilisation avancée des matières organiques) réalisée dans les bioraffineries. Mais avant cela, maillon essentiel à l’élaboration ou la transformation des molécules capables de répondre à tous ces enjeux, il est un processus chimique indispensable, la catalyse.

    C’est le cœur de métier de la plateforme Realcat de l’Université Lille 1 Sciences et Technologies, implantée au sein d’un bâtiment de l’École Centrale de Lille. Realcat pour «plateforme intégREe AppLiquée au criblage haut débit de CATalyseurs pour les bioraffineries».

    Quatre disciplines associées

    Portée par l’Unité de Catalyse et de Chimie du Solide (CNRS/Lille 1), ainsi que les laboratoires d’informatique fondamentale de Lille, d’automatique génie informatique et signal (Lille 1), procédés biologiques et génie enzymatique et microbien, « cette plateforme est la première au monde à intégrer à la fois les compétences de la chimie, des biotechnologies, des mathématiques, de l’informatique », explique Franck Dumeignil, coordinateur du projet.

    Une transdisciplinarité qui a permis à Realcat d’être labellisé Equipex, équipement d’excellence, dans le cadre de la seconde vague d’appel à projets du Plan d‘investissement d’avenir. Et de bénéficier ainsi d’une subvention de 8,7 M€ complétés par 700 000 euros des fonds européens FEDER.

    Une batterie de robots et de machines extrêmement sophistiquées permettent de faire réagir et transformer à échelle industrielle et à grande vitesse toutes sortes de molécules, enzymes, levures, pour l’énergie, l’alimentation, la santé, l’environnement. Realcat a déjà été contacté par un leader mondial du jouet qui souhaite se lancer dans les plastiques biosourcés.

    Roquette, qui travaille à l’élaboration de ses propres plastiques végétaux, est intéressé par les ressources de la plateforme. Tout comme Total pour la conception de nouveaux types de carburants verts. Realcat va également jouer un rôle essentiel dans les recherches menées au travers des instituts de transition énergétique PIVERT (chimie végétale) et IFMAS (institut français des matériaux agro-sourcés).

    La recherche régionale se dote donc d’un nouvel outil pour rayonner à l’international. Realcat s’avère un catalyseur d’énergies et d’ambitions hors normes.

     

    Source : La Voix du Nord


    <- retour: