Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Industrie automobile : ces nordistes qui s’imposent

22 avril 2015 | La région en mouvement, Mobilité

L’industrie automobile en Nord-Pas-Calais est depuis longtemps un secteur d’excellence (2ème région française). Le constructeur Toyota et l’équipementier automobile Toyota Boshoku font confiance à des nordistes en les nommant à des postes à hautes responsabilités.

Toyota Onnaing - Nord-Pas de Calais

DIDIER LEROY NOMME #2 DE TOYOTA

Le géant Toyota vient d’annoncer la nomination de Didier Leroy au poste de l’un des 6 vice-présidents exécutifs. Le dirigeant et fondateur de l’usine Toyota d’Onnaing devient le premier non japonais à intégrer le premier cercle opérationnel du président Akio Toyoda. Didier Leroy aura sous sa responsabilité « Toyota 1 », c’est-à-dire la structure regroupant les activités de R&D, la fabrication et les ventes en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et également au Japon. Pour rappel, avant cette nomination, Didier Leroy dirigeait la branche Europe du groupe.

                 

Jean-Luc HENNEBICQ, Senior Vice-Président de Toyota Boshoku Europe

Jean-Luc Hennebicq a intégré le groupe Toyota-Boshoku en 2010 en tant que vice-président exécutif de la société Toyota-Boshoku Somain (équipementier automobile de rang 1) et en a été nommé président en 2011. Il vient d’être nommé senior vice president de TBEU : Toyota Boshoku Europe, en charge de la sécurité, de la qualité et du manufacturing pour l’Europe. Pour rappel Toyota Boshoku Somain qui emploie plus de 400 personnes, fabrique pour l’industrie automobile des sièges, des filtres ainsi que des pavillons de toit.

                   

Retour

Actus

EcoPhos ré-investit 35 millions d’euros en Hauts-de-France

La première usine EcoPhos de Dunkerque désormais opérationnelle, l’entreprise Belge, spécialiste des phosphates, prévoit déjà d’en ouvrir une seconde !

Décathlon teste une liaison fluviale entre Duisbourg et Delta 3

Après leur avoir fait parcourir plus de 10 000 km en train depuis la Chine, Décathlon expérimente le transport fluvial pour acheminer ses containers entre l’Allemagne et les Hauts-de-France.