Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Industrie de défense : Les moteurs de Jeumont équiperont les sous-marins australiens

22 juin 2016 | À la une, Matériaux avancés

Après la construction du plus gros moteur de sous-marin nucléaire du monde, Jeumont Electric est retenu comme fournisseur clé pour l’Australie. Le succès du fleuron de l’industrie français ne se dément pas.

Jeumont Electric une entreprise du Nord-Pas de Calais

Jeumont Electric fournira le « pack propulsion » des sous-marins australiens

3 pays étaient en compétition pour décrocher le méga contrat portant sur la construction de 12 sous-marins pour l’Australie. La France, l’Allemagne et le Japon. C’est la France qui remporte ce marché estimé à 34Mds€.

Jeumont Electric, retenu comme fournisseur clé, travaillait depuis octobre 2015 sur les offres techniques et commerciales. L’entreprise, spécialiste reconnu dans les machines électriques tournantes depuis plus d’un siècle, se positionne dans le top 5 des prestataires les plus importants et stratégiques sélectionnés. Jeumont Electric fournira le « Pack Propulsion », composé de la fabrication des moteurs synchrones à aimants permanents associés aux armoires d’électronique de puissance et dispensera les formations de maintenance sur ses machines. Ce contrat pour la construction de sous-marins vise naturellement le long terme. La fabrication pourra être lancée en 2020 pour une mise en service du premier bâtiment militaire en 2030.

Les projets se multiplient pour Jeumont Electric

Le secteur de la marine, qui représente 25% de l’activité de Jeumont, est amené à se développer. Grâce à ce contrat, la filière militaire est assurée mais des commandes sont en cours dans la marine marchande. Elles portent sur la construction de paquebots pour les croisiéristes (MSC croisière France, notamment).
En parallèle la stratégie de Jeumont repose sur le secteur de l’éolien. Dans le cadre du programme Ecoswing, financé par l’Union Européenne, l’entreprise travaille, avec des partenaires européens, sur la  première machine supraconductrice de 3.6MW, une puissance significative pour valider le concept.

 Télécharger le communiqué de presse de Jeumont Electric

Source : http://www.jeumontelectric.com/

Retour

Actus

La Région Hauts-de-France fait parler d’elle sur le web

Depuis mi-juillet, la Région Hauts-de-France est l’objet d’une campagne de communication digitale destinée aux dirigeants d’entreprises européennes. Après 10 semaines de diffusion sur les réseaux sociaux, il...

Le groupe Maroquinerie Thomas investit 6M€ dans une usine à Arras

Leader européen de la sous-traitance dans le luxe, le groupe Maroquinerie Thomas a choisi les Hauts-de-France pour son futur site de fabrication et prévoit d’investir 6M qui permettra de créer plus de 250...