Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

Ingredia investit 28M€ dans son usine de Saint-Pol-sur-Ternoise

11 juin 2013 | La région en mouvement, Santé - Nutrition

Un investissement de taille pour Ingredia qui vise de nouveaux marchés. Acteur majeur de la transformation du lait, l’entreprise se positionne très fortement sur le segment de la Nutrition particulière, qui est une thématique clef du pôle de compétitivité Nutrition Santé Longévité.

Ingredia - transformation du lait - investissement - Lille Region

28 Millions d’Euros d’investissement

Filiale de la coopérative laitière La Prospérité fermière (1 800 adhérents), Ingredia est spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation d’ingrédients laitiers. L’entreprise investit 28M€ en 2013 pour la création d’une nouvelle tour de séchage dans son usine de Saint-Pol-sur-Ternoise. Celle-ci va permettre de renforcer la transformation du lait en ingrédients laitiers. Le nouvel équipement, qui entrera en service en fin d’année, permettra également de se positionner sur de nouveaux marchés. L’objectif est de produire des ingrédients à plus haute valeur ajoutée qui seront utilisés en Nutrition particulière (infantile, pour sportifs, pour séniors et clinique).

Un acteur pleinement impliqué au sein du pôle NSL

Au-delà de cet investissement qui confirme la volonté d’Ingredia de poursuivre son développement à Lille Region et plus particulièrement dans l’innovation nutritionnelle, Ingredia s’investit activement depuis l’origine dans le pôle de compétitivité NSL (Nutrition Santé Longévité) ; son directeur de recherche occupant le poste de Vice-président.

Source : Ingredia

Retour

Actus

Les 5 ans du Louvre Lens

Avec plus de 2,8 millions de visiteurs depuis son ouverture, le Louvres Lens se classe premier musée de la Région Hauts-de-France et est dans le trio de tête des musées de région les plus visités !

Verescence transforme son usine de Mers-les-bains

Le leader mondial du flaconnage de luxe investit 30 millions d’euros pour moderniser ses sites en Hauts-de-France. Un premier investissement a déjà permis la reconstruction du plus grand four de l’usine...