Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Jeumont Electric livre le plus gros moteur de sous-marin du monde

15 sept. 2015 | La région en mouvement

Vitrine du savoir-faire industriel du Nord-Pas de Calais, Jeumont Electric livre au monde entier des équipements industriels de très haut niveau. Le plus gros moteur de sous-marin nucléaire du monde vient de sortir de ses ateliers en direction du Brésil.

Jeumont Electric - Nord-Pas de Calais

Vitrine du savoir-faire industriel du Nord-Pas de Calais

Près de Maubeuge, Jeumont Electric est un exemple (s’il en fallait encore) de l’excellence du savoir-faire industriel du Nord-Pas de Calais. Cette société, à la pointe des nouvelles technologies, conçoit et fabrique des machines synchrones et asynchrones qu’elle intègre dans des systèmes à destination des marchés de l’énergie, Oil & Gas, de l’industrie et de la Marine. Après plus de 30 ans de R&D et 42 mois de réalisation, Jeumont Electric vient de fabriquer le plus gros moteur de sous-marin nucléaire au monde. A destination du centre technologique de la marine brésilienne de Sao Paulo, ce « prototype à terre » de plusieurs millions d’euros permettra de simuler le fonctionnement du futur sous-marin nucléaire brésilien. « Là-bas, il ne sera pas embarqué dans un sous-marin, indique Daniel Marlot responsable commercial unité marine. Sur ce banc d’essai, ils ont reproduit une coque à l’échelle 1, pour aller encore plus loin dans la démonstration. »

Le plus gros moteur de sous-marin du monde

Les dimensions gigantesques du moteur (6 mètres de long, 4.5 de haut et 3 de large) en font « le plus gros jamais construit au monde pour un sous-marin ». La technologie utilisée par Jeumont Electric permet le développement d’un équipement moins polluant, plus compact et moins bruyant. Les équipes de l’entreprise sont déjà mobilisées pour travailler sur le « vrai » futur sous-marin nucléaire brésilien.

Des clients dans le monde entier

La marine représente 25% du chiffre d’affaires de l’entreprise du Nord de la France et son savoir-faire ne date pas d’hier. « Il y a un historique très fort à Jeumont. L’activité a été très marquée à partir des années 1970, avec les sous-marins nucléaires d’attaque français. » Jeumont Electric compte parmi ses clients la marine suédoise pour qui elle a équipé tous les sous-marins conventionnels (non nucléaires). Mais également la marine chilienne à qui elle a livré 2 moteurs en 1999, ou encore la marine malaisienne. « En 2010, on a vendu 6 exemplaires pour la marine indienne, puis 4 autres un an plus tard pour la marine brésilienne. » indique Daniel Marlot.

Un machine supraconductrice à l’étude

Tout récemment, Jeumont Electric vient d’être retenu dans le projet européen Horizon 2020, « pour fabriquer un type de machine qui serait supraconductrice. On travaille à concevoir cette machine qui devrait sortir en septembre 2016.  [Elle] permettrait d’atteindre une puissance de 10 MW », là où les concurrents atteignent 8MW.

 

Source : La Voix du Nord

Retour

Actus

Nouvelles connexions maritimes CMA CGM au port de Dunkerque

Le groupe CMA CGM renforce ses liaisons maritimes entre l’Orient et les marchés du Royaume-Uni et du Benelux, comprenant une escale au port de Dunkerque.

Lenze labellisé « vitrine de l’industrie du futur »

Implantée en Hauts-de-France, l’entreprise allemande spécialisée dans la fabrication de motoréducteurs et de variateurs de vitesse, s’est vu remettre le label « vitrine de l’industrie du futur » par l’Alliance...