Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

La politique d’investissement à long terme de Croda

03 nov. 2017 | À la une, Investissements

Depuis 2006 le groupe Croda mène une politique soutenue d’investissement sur son site des Hauts-de-France. Le dernier en date a permis la création d’une nouvelle ligne de production optimisant la rentabilité du site.

Croda, investissement, chimie

La recherche de la performance

Depuis 90 ans, Croda est l’un des leaders mondiaux en production de tensioactifs de spécialités (pour les secteurs cosmétiques, pharmacie, agriculture…). Présent dans 36 pays, l’entreprise britannique qui possède 3 sites en France, s’est implantée en 2007 dans la région à Chocques. Depuis 10 ans, le groupe n’a cessé d’investir sur ce site qu’il juge capital. Ainsi 45M€ ont été alloués à l’usine afin de la moderniser et d’optimiser sa production.

18M€ dernier investissement en date.

En 2016, l’entreprise annonçait un investissement de 18M€ pour la création d’une ligne de production. Mise en service en mai 2017, cette nouvelle ligne nommée K68 est composée de réacteurs chimiques nouvelle génération et ajoute une dizaine de nouveaux produits au portefeuille existant. Elle permettra d’augmenter la production de 20 % pour répondre à la demande croissante de nombreux secteurs industriels.

Maarten Heybroek, président de CRODA Europe annonce que cette nouvelle ligne de production « n’est pas un point final à nos investissements sur le site de Chocques. Nous voulons continuer à le développer pour le rendre plus moderne et rentable ». En effet, Croda ambitionne pour le futur, d’améliorer encore sa performance énergétique en intégrant des procédés de fabrication plus durables.

La chimie en Hauts-de-France

Croda fait partie des 229 entreprises chimiques en Hauts-de-France, dont 6 acteurs d’envergure internationale au chiffre d’affaire supérieur à 15Md€, comme Bayer et l’Oréal. Ce secteur compte près de 18 000 employés et place la Région en 3e position nationale, en terme d’emploi.

La Région dispose également de 9 centres publics de R&D et organismes d’excellence, faisant des Hauts-de-France une terre d’innovation.
(basé sur l’étude d’attractivité des Hauts de France, réalisée par Xerfi – déc. 2015) 

Retour

Actus

Le japonais TAKARA Foods s’implante en Hauts-de-France

Pour sa première implantation en Europe, le japonais TAKARA Foods, spécialisé dans l’agroalimentaire, a choisi les Hauts-de-France !

Nouvelle implantation de Kubota en Hauts-de-France

Le groupe japonais Kubota investit en Hauts-de-France pour la création de son centre européen de R&D. Une centaine d’emplois y seront créés à terme.