Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    L’usine de croquettes de Marconnelle (62) se modernise

    Pour répondre à une demande française et européenne croissante, l’usine de croquettes de Marconnelle a bénéficié d’un investissement de 60 millions d’euros, pour la modernisation de l'unité de production et la...

    BYD choisit les Hauts-de-France

    Le groupe chinois BYD va investir plus de 10 millions d’euros dans un site d’assemblage de bus électriques, sur la commune d’Allonne, près de Beauvais.

    Toutes les actualités

    Le ferroutage futur atout de « Calais Premier »

    21 déc. 2012 | Investissements, Mobilité

    L’allemand CargoBeamer implantera un terminal de ferroutage à Calais en 2014

    CargoBeamer - ferroutage - calais 1er - ferroviaire - transport - mobilité-  Lille Region

    La société allemande de transport combiné CargoBeamer a annoncé son intention d’implanter un terminal de ferroutage à Calais. « Le trafic de marchandises sur les routes européennes devrait croître de 75% d’ici à 2025, menaçant les infrastructures routières du continent d’une congestion du trafic. CargoBeamer anticipe cette évolution et va permettre de remédier à cette situation en transférant le trafic de marchandises de la route vers le rail de manière efficace et écologique.» indique Hans-Jürgen Weidemann, PDG de CargoBeamer.

    Grâce à CargoBeamer, les semi-remorques seront placés sur des palettes spéciales appelées « berceaux ». Le chargement des remorques sur les berceaux amovibles sera automatisé à l’aide de chariots à vérins intégrés au quai, qui glisseront vers le train. Le processus complet de transbordement de camions sur un train sera réduit à 15 minutes.

     « La technologie de ferroutage permet de réduire jusqu’à 70% les émissions de CO2 et de 60% la consommation d’énergie. » complète Hans-Jürgen Weidemann. Au départ de Calais, la société allemande prévoit 2 axes de fret européens à fort trafic : la voie Est-Ouest des pays baltes via le Bénélux, l’Allemagne et la Pologne, et la voie Nord-Sud vers l’Italie, via la France, l’Allemagne et la Suisse.

    Cette plateforme de ferroutage s’installera en 2014  à « Calais Premier », la plus grande plateforme logistique au nord de Paris. Avec 3,2 millions de camions passant par Calais chaque année, la ville est la porte d’entrée du trafic de marchandises au Royaume-Uni.

     

    Source : La voix du Nord – Stratégie logistique

     

     

    <- retour: