Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Le groupe Maroquinerie Thomas investit 6M€ dans une usine à Arras

03 oct. 2018 | À la une, Investissements

Leader européen de la sous-traitance dans le luxe, le groupe Maroquinerie Thomas a choisi les Hauts-de-France pour son futur site de fabrication et prévoit d’investir 6M qui permettra de créer plus de 250 emplois d’ici quatre ans.

Maroquinerie Thomas, Luxe, Arras, Hauts-de-France

Maroquinerie Thomas, une entreprise familiale et française

Créée en 1937 par Auguste Thomas, la Maroquinerie Thomas est un fabricant d'articles de maroquinerie, pour le compte de marques de luxe, en particulier françaises. Cette fabrication « made in France » de la maroquinerie est mise à l’honneur dans le monde entier. Succès oblige, dans les années 70, le groupe décide de mettre son savoir-faire dans l’univers du cuir au service des grandes marques de luxe comme Vuitton, Chanel ou encore Hermès. C’est le début de sous-traitance pour le groupe français La Maroquinerie Thomas.

Actuellement, le groupe est dirigé par Thierry et Yann Thomas, ainsi que par plusieurs autres membres de la famille. En 2017, La Maroquinerie Thomas affiche un chiffre d'affaires de 99,5 M€ et représente près de 1 300 salariés en France.

Maroquinerie Thomas choisit les Hauts-de-France et investit à Arras

Face au succès du "Made in France", la Maroquinerie Thomas a souhaité disposer d'une nouvelle unité de fabrication pour poursuivre son développement en France. Après plusieurs mois de recherches, le groupe français a retenu les Hauts-de-France et plus particulièrement sa zone d’activités Actiparc à Arras.  La Communauté Urbaine d’Arras répondait au mieux aux nombreux critères imposés par le secteur du luxe (accessibilité, qualité de vie, disponibilité de l’emploi féminin, culture du travail, dispositifs d’aides financières à l’implantation et à la formation…). De plus, la Maroquinerie Thomas possède déjà un atelier de fabrication, à Bapaume, ce qui permettra au groupe français d’envisager des synergies industrielles.

La Maroquinerie Thomas va donc investir plus de 6M€ dans la construction de ce nouvel atelier, qui s’étendra sur près de 3 000 m² et va générer plus de 250 emplois d’ici 4 ans. Le démarrage des travaux est prévu pour le début de l’année 2019.

Actiparc, un des reflets de l’attractivité de la région

Aménagé par la CUA, Actiparc a été pensé pour satisfaire les entreprises quant à leurs conditions d’implantation : accessibilité, desserte, voirie... La zone d’activités compte 31 entreprises en activité, employant près de 1 500 salariés dans 188 000 m² de bâtiments en service et représente 575m€ d’investissements privés. De sérieux avantages qui ont amenés la Maroquinerie Thomas à retenir le site d’Arras.

Pascal Lachambre, président de la CUA, se réjouit de cette arrivée chez Actiparc : "La preuve concrète de notre attractivité, reconnue par le monde économique, et notamment dans le monde de l’industrie.  Après l'annonce de l'implantation du LFB, Laboratoire de fractionnement biologique, l'extension spectaculaire de la plateforme logistique Orchestra, mais aussi le développement d'un grand nombre de nos entreprises, le Grand Arras tient toute sa place dans le développement économique de la Région Hauts-de-France."

Source : thomasmaroquinerie.fr, Voix du Nord, L’Avenir de l’Artois, le Journal des Entreprises

Retour

Actus

CGI : Le magasin du futur au cœur de Lille

Relation de proximité, offre personnalisée, gain de temps… Avec son magasin du futur grandeur nature, l’entreprise canadienne CGI contribue à créer un parcours d’achat unifié pour le consommateur....

La Région Hauts-de-France fait parler d’elle sur le web

Depuis mi-juillet, la Région Hauts-de-France est l’objet d’une campagne de communication digitale destinée aux dirigeants d’entreprises européennes. Après 10 semaines de diffusion sur les réseaux sociaux, il...