Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    La belle réussite d’Amaris à Lille

    Après une implantation réussie en Hauts-de-France fin 2015, le Suisse Amaris, leader européen des groupes indépendants de conseil, connait une croissance exponentielle.

    Lille capitale du design ?

    La métropole Européenne de Lille et Sydney en finale pour le titre de capitale mondiale du design en 2020.

    Toutes les actualités

    Le Nord-Pas de Calais : région internationale !

    28 avril 2015 | Investissements

    L’Observatoire Régional des Entreprises à Capitaux Etrangers (ORECE) vient de publier sa dernière étude sur les entreprises internationales implantées dans le Nord-Pas de Calais. Avec plus de 1 600 établissements à capitaux étrangers et près de 100 000 salariés travaillant pour elles, la région est résolument internationale.

    étude 2014 sur les investissements internationaux en Nord-Pas de Calais

    Télécharger l’étude complète

    Origine des investisseurs

        Dans la région Nord–Pas de Calais, 46 nationalités sont représentées parmi les entreprises à capitaux étrangers. Que ce soit en termes d’établissements ou d’effectifs, la Belgique, l’Allemagne et les Etats-Unis sont les 3 pays les plus représentés (59% des établissements et 49% des effectifs). Globalement, les entreprises européennes représentent 1 331 établissements pour 70 240 salariés, soit respectivement 81% et 73% du total. Parmi les pays non-européens présents en région, le Japon se place en seconde position derrière les Etats-Unis, loin devant le Canada, la Chine et l’Inde.     
        Le phénomène marquant des 5 dernières années est l’apparition de la Chine dans le Top 5 des pays investisseurs (en termes d’emplois), quasi exclusivement au travers d’opérations de reprise (Gelmer, Valdunes, etc.). Les Etats-Unis restent très actifs, en particulier sur des projets d’implantation de grande envergure dans les services (IBM, Amazon, Booking), de même que l’Allemagne, la Belgique et l’Italie, avec là aussi une part importante de reprises par rapport aux créations et extensions de sites, notamment dans des activités industrielles.

    Secteurs d’activités

        En nombre d’établissements, les activités tertiaires (services, commerce, transport) dominent par rapport au secteur secondaire dans un rapport de deux tiers / un tiers.
    Premier secteur industriel, la Chimie Plasturgie ne représente que 5% des établissements à capitaux étrangers présents en région. Il en va différemment lorsque l’on raisonne en nombre d’emplois puisque parmi les entreprises à capitaux étrangers, les secteurs du secondaire totalisent 57% des effectifs, traduisant une taille moyenne plus importante des sites industriels (métallurgie, Chimie/plasturgie, agroalimentaire, automobile, etc) par rapport aux activités de services/commerce.

    Attractivité des territoires

        En termes d’établissements, le territoire du Grand Lille concentre à lui seul 56% des sites. La répartition entre les trois autres territoires est relativement homogène, avec une légère prédominance de la Côte d’Opale (du fait notamment du poids du Dunkerquois).
    En termes d’emplois, si la part du Grand Lille est significative (40%), elle n’est pas pour autant écrasante. La capacité de la Côte d’Opale, de l’Artois et du Hainaut - Cambrésis à attirer de très grandes implantations notamment industrielles et logistiques leur permet de peser pour 60% du total des emplois avec une répartition très équilibrée entre chacun d’eux.

    Taille des entreprises

        L’analyse de la distribution des entreprises à capitaux étrangers par taille d’établissements montre, que les 241 sites de plus de 100 salariés (soit 14,6% du total) emploient près de 74% des effectifs. Si l’on étend la sélection à tous les sites de plus de 50 salariés, soit un total de 398 établissements, 85% des effectifs seront couverts.
        

    Contacter Marie-Hélène CAUCHY pour plus d’informations.

    <- retour: