Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

Le rachat de l’industriel du luxe Desseilles par Yongsheng

07 juil. 2016 | À la une, Matériaux avancés

Dans le secteur de l’industrie du luxe, le dentellier Desseilles, plus que centenaire, était menacé de disparaitre, suite à des difficultés. Nord France Invest s’est mobilisé pour trouver des repreneurs potentiels. Retour sur l’histoire de cette reprise d’entreprise qui sauve un fleuron français de l’industrie du luxe.

Acquisition de l’entreprise Desseilles pas le chinois Yongsheng

Desseilles : le fleuron français de la dentelle

Les origines de Desseilles Lace remontent à la fin du XIXème  siècle et s’ancrent depuis toujours à Calais, centre historique de la dentelle dans le monde. Elle crée, produit et distribue de la dentelle destinée principalement au secteur de la lingerie corseterie haut de gamme et au prêt à porter. Son savoir-faire artisanal et industriel d’excellence sont plébiscités par les plus grandes marques comme Eres, La Perla, Chantelle ou encore Aubade.

Le contexte de sa reprise par le groupe Yongsheng

Desseilles n’a pas été épargné par les difficultés liées à la mondialisation et la baisse du marché da la lingerie haut de gamme en Europe. Elle a été placée en liquidation judiciaire en fin 2015. La survie de l’entreprise dépend alors de sa reprise. A la demande de Desseilles Lace et de la région Hauts-de-France, Nord France Invest entreprend dès lors une recherche active d’entreprises étrangères susceptibles de donner un nouvel élan au dentellier. Ces recherches se concentrent notamment sur la Chine où une autre société contactée par l’agence, Meingrace, a dans un premier temps pris une participation minoritaire dans Desseilles. Nord France Invest rentre en contact avec le groupe Yongsheng qui se montre rapidement intéressé par cette opportunité. L’agence l’accompagne ensuite durant l’ensemble du processus de cette reprise: visites en région, rencontres avec les parties prenantes de ce dossier, audits, et visites en Chine des dirigeants de Desseilles. Le groupe chinois Yongsheng entre en mai 2016 au capital du dentellier en s’engageant à reprendre 60 des 74 salariés et à apporter 4M€ sur 2 ans. Fondé en 1993, Yongsheng est un groupe industriel familial dont une partie importante est coté à la bourse de Hong-Kong et doté d’un rayonnement mondial. Ses produits sont vendus dans plus de 60 pays dans le monde.

La stratégie de Yongsheng pour l’avenir de Desseilles

L’objectif du groupe Yongsheng est de pérenniser le savoir-faire unique et ancestral des équipes de Desseilles pour développer et exporter les produits « made-in-France » sur des marchés où la lingerie et la haute couture ont de très belles et réelles perspectives. Cloris Li, la fille du fondateur du groupe Yongsheng explique sa stratégie. 

« Dans un premier temps, nous allons reprendre la production et nous souhaitons, petit à petit, renforcer la confiance de nos clients vis-à-vis de Desseilles. Au-delà de cela, explorer et développer de manière forte le potentiel du marché chinois est un autre très gros challenge pour nous. Tout cela dans le respect de la marque Desseilles et de la culture dentellière française. […] La reprise de Desseilles s’inscrit dans notre stratégie de développement à long terme avec l’ojectif d’y intégrer la chaîne de production de Yongsheng. »

 

Source : http://www.fusacq.com/, magasine de la ville de Calais

Retour

Actus

Les 5 ans du Louvre Lens

Avec plus de 2,8 millions de visiteurs depuis son ouverture, le Louvres Lens se classe premier musée de la Région Hauts-de-France et est dans le trio de tête des musées de région les plus visités !

Verescence transforme son usine de Mers-les-bains

Le leader mondial du flaconnage de luxe investit 30 millions d’euros pour moderniser ses sites en Hauts-de-France. Un premier investissement a déjà permis la reconstruction du plus grand four de l’usine...