Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    Le Groupe Rigby choisit les Hauts-de-France

    A Valenciennes, la Serre Numérique, la Nouvelle Forge et la Cité des Congrès vont avoir de nouveaux voisins : Altimance, filiale du groupe informatique Britannique Rigby s’implante sur les Rives Créatives.

    L’excellence autour des produits frais locaux

    Piloté par la Métropole Européenne de Lille (MEL) et le MIN de Lomme et en partenariat avec le Pôle Nutrition Santé Longévité, Euralimentaire est un site d’excellence dédié aux produits frais, locaux et à leur...

    Toutes les actualités

    Les 5 raisons stratégiques de l’implantation de Toyota à Lille Region

    13 août 2014 | La région en mouvement, Mobilité

    Toyota s’est implanté en 1998 à Lille Region. Un investissement initial prévu pour la production de 150 000 véhicules avec 2 000 emplois. Cette année, le site atteindra les 230 000 véhicules avec 4 000 emplois. Découvrez les vraies raisons de l’implantation (et de la réussite) du géant automobile japonais dans notre région.

    Toyota Yaris - Lille Region

    A la fin des années 1990, Toyota, qui possède un site de production en Angleterre et un en Turquie, envisage une nouvelle implantation en Europe afin de produire et commercialiser, pour le marché européen, un tout nouveau modèle : la Yaris. La recherche de site de production possible s’est naturellement tournée vers des pays comme la France, et plus particulièrement le nord de la France. 5 raisons majeures ont décidé la direction de Toyota Motor Corporation au Japon.

    1/ Une position stratégique

    La demande initiale de Toyota est d’être au cœur du marché européen. « Et pour être dans son cœur du marché, il faut être prêt de ses clients. » indique Alain Van Vyve, Vice-Président Administration de Toyota Onnaing. La position stratégique de Lille Region a été un atout considérable lors de la prise de décision de l’implantation. La région est en effet au cœur du 1er bassin de consommation en Europe ; au centre d’un marché de 78 millions de consommateurs avec un potentiel de pouvoir d’achat de 1 500 Mds €, le tout dans un rayon de 300km.

    2/Un réseau d’infrastructures exceptionnel

    La région est un véritable hub pour les transports. Elle dispose d’une façade maritime ouverte sur le monde avec un complexe portuaire permettant l’import-export de marchandises en toute fluidité. Les infrastructures ferroviaires assurent l’accessibilité à 5 capitales ou métropoles européennes majeures en moins de 3h. Le réseau routier, le plus dense de France, procure un maillage serré du territoire et l’accès aux grandes autoroutes européennes.
    « Les infrastructures tant routières que ferroviaires que fluviales […] nous permettaient non seulement d’avoir les pièces mais également de distribuer les produits très facilement dans tous les pays limitrophes. Il faut savoir que […] Toyota ici à Valenciennes exporte 84% de sa production en dehors de la France et 75% dans les pays limitrophes. Donc, tous ces éléments faisaient de Valenciennes un site tout à fait propice à l’investissement. »

    3/ L’expertise automobile

    Lille Region est la 2ème région française du secteur automobile. En 2012, 30% de la production totale de voiture en France était réalisée dans la région. Près des 2/3 des constructeurs et la plupart des équipementiers et sous-traitants automobiles sont accessibles en moins d’une journée de route. Cet écosystème stable a pesé dans le choix de l’implantation à Valenciennes.

    4/ Un bassin d’emploi qualifié

    Forte de sa culture automobile, Lille Region dispose d’un large bassin d’emploi qualifié, qui répond au besoin du secteur. Toyota avait besoin de main d’œuvre disponible et déjà sensibilisée à l’industrie. Le constructeur automobile a trouvé dans la région le vivier d’emplois dont il avait besoin.

    5/ La mobilisation des acteurs publics

    « Ce qui fait l’intérêt d’y rester je crois [à Lille Region], c’est au départ cette mobilisation qu’il y a eu de toutes les autorités, de toutes les forces vives de la région pour aider Toyota à s’implanter ici, et bien cet élan, cette mobilisation, est continue. Elle reste la même aujourd’hui : à chaque fois que nous avons de nouveaux projets, que nous avons de nouvelles questions, que nous avons besoin d’aide au niveau du support des autorités, on l’a, on fait partie intégrante du tissu économique, du tissu de vie de cette région. » explique Alain Van Vyve.

    Aujourd’hui, pour toutes ces raisons, Toyota continue d’investir à Lille Region.

    « En treize ans de temps,  on a acquis une expertise, on a acquis une expérience, on a acquis les compétences, qui nous ont permis finalement de recevoir la confiance de la maison mère, Toyota Motor Corporation au Japon pour également se mettre non seulement à produire pour notre propre marché L’Europe mais également pour la grande exportation et toute l’Amérique du Nord. »

     

    Visionnez l’interview de M. Alain Van Vyve

    <- retour: