Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Les Hauts-de-France, spécialistes du transport durable

04 juin 2018 | À la une, La région en mouvement, Mobilité

Créé en 2009, le Technopole des mobilités innovantes et durables, ne cesse de se développer. Point sur un cluster à ambition internationale et ses futurs aménagements au service des entreprises.

transalley, mobilité, hauts-de-france

Transalley, le Technopole des mobilités innovantes et durables

Implanté à Valenciennes dans les Hauts-de-France (1ère région Française sur les secteurs ferroviaire et automobile), le Technopole Transalley est un parc d’activités de 34 hectares (dont 18 déjà aménagés), dédié à l’innovation dans les transports durables.

Le site, récemment labellisé Parc d’innovation Hauts-de-France par la Région (8 sites actuellement labellisés), se veut futur pôle régional du secteur mobilité.

Un écosystème complet

Localisé au cœur d’un pôle industriel automobile et ferroviaire dense (Toyota, PSA, Bombardier, Alstom), le site regroupe en son sein un maillage serré de compétences :

  • Formation : le cluster est situé juste à côté de l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, labellisée "Campus Innovant transports Durables" et proposant une filière « transports et mobilité » unique, allant de bac + 2 à bac +6.
  • Recherche et networking : Transalley compte déjà plusieurs structures de recherche et d’innovation dans les domaines automobile et ferroviaire (CISIT  / i-TRANS / Railenium / ARIA / AIF  / Pôle automobile Hauts-de-France).
  • Entreprises (start-up, PME, filiales de groupes) : une cinquantaine d’entreprises sont déjà présentes. Le pôle en prévoit à terme plusieurs centaines, représentant un total de 5 000 à 6 000 emplois.

Afin de contribuer au développement des entreprises de l'automobile et du ferroviaire, Transalley propose également des services dédiés aux entreprises : incubateur, pépinière d’entreprises, accompagnement des projets d’innovation et de développement commercial, formation…

Des outils au service des entreprises

Afin d’étoffer son offre et de répondre toujours mieux aux besoins des structures en place, Transalley a lancé la construction de nouveaux bâtiments :

  • Une Vitrine de la mobilité, mettant à disposition des espaces d’exposition, de formation et des salles de conférence
  • Une piste d’essais et de démonstrations pour le test et le lancement de produits

Ainsi que la mise en place de nouveaux services (restauration, hébergement, crèche d'entreprise, salle de sport...).

Une ouverture vers tous les sous-secteurs de la mobilité…

Bien qu’historiquement la région ait un fort attrait pour les secteurs automobile et ferroviaire, Transalley est ouvert à toutes les branches de la mobilité durable. L’aéronautique comme la logistique, ont toute leur place dans ce maillage étroit et très connecté.

En savoir plus sur le secteur de la mobilité en Hauts-de-France (secteur automobile, secteur ferroviaire).

… et l’international

Depuis plusieurs années, le Pôle Transalley et l’AIF travaillent en étroite collaboration avec le pôle d’excellence Québécois en transport terrestre, sur les thématiques du transport terrestre, de la mobilité durable et de la logistique.

Un travail visant notamment à favoriser l’accompagnement d’entreprises québécoises en région, la collaboration entre ces dernières et les entreprises régionales ainsi que le développement de partenariats créateurs de valeur dans le secteur.

Cette coopération entre les structures des Hauts-de-France et Québécoises a été entérinée en 2015, par la signature d’un partenariat.

Sources : Transalley, la Voix du Nord, la Gazette Nord - Pas-de-Calais

Retour

Actus

Les Hauts-de-France en pole position dans l’investissement de Renault

Le constructeur automobile Renault choisit la France comme base industrielle pour ses véhicules électriques. Plus d’un milliard d’euros seront investis d’ici à 2022, sur ses 4 sites de production leaders :...

NTN investit 14 M€ en Hauts-de-France

Le groupe japonais NTN prévoit de beaux investissements en Hauts-de-France : 4 millions d’euros entre 2018 et 2020, 10 millions jusqu’en 2021 pour atteindre un total de 50M€ en 2031. Ces investissements...