Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Liberty reprend le carrossier français Durisotti

20 mars 2019 | À la une, Mobilité, Investissements

Philippe Baudon, Président, nous expose les enjeux de la reprise de Durisotti par le groupe britannique : l’intégration de cette opération dans la stratégie de l’entreprise et les perspectives à venir.

durisotti, liberty house, acquisition

Le groupe Britannique GFG Alliance reprend le carrossier Durisotti

Via son entité Liberty, le groupe GFG Alliance dirigé par Sanjeev Gupta reprend la société française Durisotti. Implantée en Hauts-de-France depuis sa création en 1956, Durisotti est spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires légers.

Malgré une période difficile, l’entreprise a toujours cherché à accroître ses revenus et ses marges, ainsi qu’à développer de nouveaux produits. Cette démarche lui a permis de conserver sa valeur et sa place de second transformateur automobile national. Placée en redressement judiciaire en début d’année, Durisotti se réjouit de cette reprise très rapide, qui lui assure un bel avenir, comme en témoigne son Président Philippe Baudon.

« Durisotti est une société qui possède une longue histoire, un savoir-faire et des relations fortes avec ses partenaires et clients. Malgré une période difficile, l’entreprise a toujours été vigilante à la qualité de ses produits et conserve une activité saine. Nous avons encore beaucoup à offrir et les synergies créées avec le groupe Liberty nous promettent de belles perspectives. De son côté, Durisotti offre à Liberty une équipe de qualité, possédant un réel savoir-faire ; une connaissance de métier dans un domaine très spécifique et complémentaire à son activité intrinsèque. »

L’acquisition de Durisotti par Liberty, une opération stratégique pour les deux parties

Du point de vue de Durisotti

Avec cette opération de M&A, le Groupe Liberty se fixe comme objectifs de « consolider les carnets de commandes de l’entreprise, diversifier son offre de produits et accroître sa base clientèle ». Pour cela, Durisotti bénéficie désormais de 3 grands avantages, comme le souligne Philippe Baudon :

  • Un appui financier : grâce à la solide économie du groupe Liberty, le carrossier français va pouvoir réaliser les investissements en attente, lui permettant de gagner en productivité et d’augmenter ses stocks
  • Un gain de visibilité et de notoriété au national et à l’international, grâce au réseau du Groupe GFG Alliance
  • L’ouverture à de nouveaux marchés et partenaires étrangers et notamment un travail en synergie avec les entreprises britanniques du groupe ayant une activité complémentaire

Du point de vue de Liberty Alliance

En 10 mois, le groupe GFG aura pénétré le marché français par l’acquisition de 3 entreprises à fort potentiel, dont deux en Hauts-de-France :

  • Aluminium Dunkerque, plus grande usine d’électrolyse d’Europe implantée en Hauts-de-France 
  • Durisotti, deuxième constructeur automobile français, spécialisé dans la conversion d’utilitaires légers, ayant 3 usines en France à Sallaumines (Hauts-de-France), Metz (Lorraine) et Agen (Lot-et-Garonne)
  • AR industries (Liberty Wheel France), le seul fabricant de roues en aluminium, implanté à Diors (Indre)

Une croissance externe verticale, lui permettant de diversifier son offre dans le secteur automobile et d’asseoir sa présence en France et en Europe, et faisant de Liberty un acteur majeur de l’industrie nationale. « Durisotti nous aidera à renforcer et à diversifier notre présence en aval dans le secteur automobile, rejoignant nos autres activités françaises dans notre chaîne de valeur intégrée. » déclare Sanjeev Gupta, PDG de Liberty (Groupe GFG Alliance)

Quelles perspectives pour Liberty-Durisotti ?

Philippe Baudon, est très confiant pour l’avenir :

« Nous n’avons pas fixé d’objectif chiffré de croissance à l’heure actuelle, mais nous souhaitons continuer à développer la société. Nous avons désormais la possibilité d’augmenter notre performance et le volume de production, afin de répondre toujours mieux aux demandes de nos clients. Le réseau commercial de Liberty va nous permettre de renforcer notre position sur le marché et de développer de nouvelles opportunités de diversification, que nous saurons saisir.

Je suis également ravi que cet accord bénéficie du soutien des employés et j’ai hâte de travailler avec eux pour les aider à continuer de réaliser le plein potentiel de l’entreprise. »

Retour

Actus

Coca Cola, une présence historique en Hauts-de-France

Cela fait 30 ans cette année que Coca Cola s’est installé à Socx, près de Dunkerque. 30 ans de développement et d’investissements, pour faire entrer l’usine dans le top 3 des sites de production de la marque...

Cybersécurité : Vade Secure passe sous giron américain

A Lille (Hauts-de-France), la start-up en cybersécurité Vade Secure, lève 70 millions d’euros auprès d’un fonds américain, pour accélérer son développement à l’international.