Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

L’ozone au cœur de la recherche dans l’Oise

28 avril 2017 | À la une, Eco-activités, La région en mouvement

LaSalle O3, nouvelle plateforme de recherche sur l’ozone pour la sécurité alimentaire et le traitement des eaux a ouvert à Beauvais (Oise).

LaSalle O3, plateforme de recherche autour des applications de l’ozone

L'école d'ingénieurs Uni LaSalle de Beauvais dispose désormais d'un bâtiment de 900 m² dédié à la recherche sur l'ozone.

Domaines de recherche :

Ce pôle d'excellence unique en Europe se consacre aux applications de l'ozone dans les domaines de l'agro-industrie, de l'agroalimentaire, de l'environnement et de la chimie du végétal, notamment via :

- La désinfection et la stabilisation des produits d'origine biologique (désinfection des produits frais et/ou secs) ;

- La dépollution des effluents agricoles et agro-industriels (eaux de procédé, de lavage et/ou d'irrigation) ;

- L'obtention de nouvelles molécules grâce à la chimie verte

- La valorisation des bio-déchets et des coproduits d'origine agricole (déconstruction de la biomasse ligno-cellulosique, fonctionnalisation de matériaux)

Une plateforme au service des entreprises

Concrètement, la plateforme servira à tour de rôle les entreprises et les collectivités dans leurs recherches de solutions pour désinfecter l'eau, améliorer la sécurité alimentaire pour l'Homme et les animaux.

Bonduelle, géant de l'agro-alimentaire Nordiste en fait partie. L'entreprise souhaite évaluer l'intérêt de l'ozone dans la conservation de ses produits.

Suez et Xylem, partenaires du projet, sont quant à eux en charge de fournir des instruments de production d'Ozone.


Sources : Uni LaSalle / Courrier Picard / Le Parisien

 

 

 

Retour

Actus

Innosphère : plateforme partagée de veille en innovation

Innosphère est une plateforme de la CCI Hauts-de-France permettant un accès facilité à la recherche d’informations autour de l’innovation en Région.

Début des travaux Refresco en Hauts-de-France

Suite à l’investissement de 97 millions d’euros annoncé en début d’année, les travaux pour la construction d’une nouvelle unité de production Refresco dans le Nord (Le Quesnoy) ont débuté !