Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    La belle réussite d’Amaris à Lille

    Après une implantation réussie en Hauts-de-France fin 2015, le Suisse Amaris, leader européen des groupes indépendants de conseil, connait une croissance exponentielle.

    Lille capitale du design ?

    La métropole Européenne de Lille et Sydney en finale pour le titre de capitale mondiale du design en 2020.

    Toutes les actualités

    L’usine de Toyota à Valenciennes ne connaît pas la crise

    05 juin 2013 | La région en mouvement, Mobilité

    La production de la Toyota version USA vient de démarrer dans l’usine de Valenciennes. Une usine échappant à la crise grâce à une optimisation de son organisation industrielle, qui se hisse 4ème usine de production automobile en France.

    Toyota - yaris hybride - exportation - USA - Lille Region

    Les bons chiffres de Toyota

    L’usine Toyota de Valenciennes a démarré le mois dernier la production en série de sa Yaris destinée à l’exportation aux Etats-Unis. Une délocalisation visant à protéger le groupe d’un cours du yen et de coûts d’énergie trop élevés. Un débouché bienvenu pour l’usine, qui sera la seule en France, avec celle de la Smart, à produire pour le marché américain.

    2012 a été une très bonne année (au vu du contexte de crise mondiale) pour l’usine de Valenciennes, avec une hausse de la production de 34%, pour 200.800 véhicules produits. Elle représente désormais la 4ème usine de production automobile en France, devant les cinq usines Renault. De bons résultats portés par le succès du modèle hybride. Sur l’année 2012, avec seulement six mois de commercialisation, 25.600 Yaris hybrides ont été vendues en Europe, soit 14% des ventes du modèle. Depuis le début de l’année, l’usine de Valenciennes produit le même volume de voiture avec deux équipes au lieu de trois en 2012, soit 800 voitures par jour.

    Une double reconnaissance

     « Pour nous, c'est un événement majeur, estime Didier Leroy, président de Toyota Europe. Nous devenons la première usine du groupe en dehors du Japon à produire des voitures pour le marché américain. De notre point de vue, c'est un signe manifeste de confiance de la direction japonaise du groupe envers notre compétitivité. Oui, c'est possible d'exporter aux États-Unis des petites voitures de milieu de gamme fabriquées en France ! »

    Par ailleurs, l’engagement de Toyota sur le territoire français a été reconnu par le Ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui a attribué au constructeur nippon le label « Origine France Garantie ». Après les glaces d'Häagen Dazs produites à Arras, voici donc la première voiture française à bénéficier de « l'image qualité France » dans le monde.

    Source : Les échos

    <- retour: