Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    Les Hauts-de-France ouvrent un bureau à Londres

    Lincoln House – 300 High Holborn – London. Voici la nouvelle adresse des Hauts-de-France au Royaume-Uni. Un bureau qui vise à renforcer les liens économiques entre la Grande-Bretagne et la Région

    Second investissement Roquette à l’usine de Vic-sur-Aisne

    Le leader mondial en nutrition sur les ingrédients innovants d’origine végétale renforce sa présence en Hauts-de-France avec un investissement de 40 millions d’euros dans les protéines de pois dans l’Aisne.

    Toutes les actualités

    Oleum : un centre de formation unique au monde

    14 oct. 2014 | La région en mouvement, Matériaux avancés

    En Juin, Total a inauguré, à Dunkerque, Oleum, son centre de formation à taille réelle. Une première en Europe. Objectif : former des salariés du groupe pétrolier venus du monde entier, en utilisant les installations de l’ex-Raffinerie des Flandres.

    Oluem - Chimie - Lille Region

    La formation à taille réelle

    Avec Oleum, centre de formation aux métiers techniques du pétrole, l’ex-Raffinerie des Flandres de Total-Mardyck entame une nouvelle vie.  « Grâce à cet outil à vocation pédagogique, qui mêle théorie et pratique en contexte réel, les élèves se forment directement sur les installations. Ils se retrouvent ainsi confrontés à des situations face auxquelles ils doivent réagir en conditions et en temps réels », explique Stéphane Rémy, responsable d’Oleum.

    Des élèves issus du monde entier

    Composé d’une trentaine de salariés, dont quatorze formateurs pour la plupart anciens opérateurs de l’ex-Raffinerie des Flandres eux-mêmes formés à la pédagogie, le centre Oleum a déjà formé cent cinquante opérateurs ayant suivi un cursus de douze semaines. « Les élèves proviennent essentiellement de la branche raffinage, mais de plus en plus, Oleum s’ouvre à l’ensemble des branches du groupe Total, comme l’exploration-production. Aujourd’hui, on peut dire que cet outil est le résultat d’une reconversion réussie », souligne Vincent Stoquart, directeur de l’Établissement des Flandres de Mardyck.

    Illustration avec cinquante-quatre jeunes Italiens qui suivent actuellement une formation d’opérateur à Oleum, dans le cadre d’un gros projet mené par Total dans le sud de l’Italie, à Tempa Rossa. « Là-bas, nous n’avons pas ce type d’installation à vocation pédagogique, ce qui posait problème en termes de formation, explique Jean-Bernard Vignal, responsable de la formation hygiène sécurité environnement pour le groupe Total. Aujourd’hui, Oleum a prouvé son savoir-faire et nos stagiaires sont entrés dans leur troisième phase d’apprentissage, la dernière avant le démarrage de notre installation dans le sud de l’Italie. » Et en octobre, ce sera au tour de quinze jeunes venus d’Abu Dhabi de venir se former au centre Oleum. Un centre qui, avec plus de trois mille jours de formations opérateurs dispensés en 2013, commence déjà à atteindre son rythme de croisière.

    Pas d’hydrocarbures

    Surtout, si le centre de formation Oleum permet de simuler le fonctionnement d’une raffinerie, il n’en présente pas les risques, même si les élèves sont soumis à une certaine pression du fait de la nature du site, classé Seveso 2. « Par exemple, reprend Stéphane Rémy, les risques liés aux hydrocarbures sont inexistants puisqu’on n’en utilise plus. Ainsi, pour reproduire les conditions de pression et de température, nous les avons remplacés par de l’eau et de l’azote. » Budget mobilisé pour effectuer les travaux de modification des installations : deux millions d’euros.

    Un chantier école à taille réelle

    Aujourd’hui, l’activité d’Oleum a largement dépassé le cadre de Total. Car en plus de former les futurs opérateurs du géant pétrolier, le centre de formation aux métiers techniques du raffinage s’est associé à un partenaire, la chambre de commerce et d’industrie de la Côte d’Opale, qui a décidé de créer sur le site d’Oleum un chantier école à taille réelle (CETR). Objectif : répondre aux besoins formulés par des entreprises locales en matière de développement des compétences de leurs salariés, la CCI assurant l’interface entre les donneurs d’ordres, les prestataires industriels, les opérateurs de formation et le plateau technique Oleum.

     

     

    Source : La Voix du Nord

     

     

    <- retour: