Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

Production de 2 nouveaux vaccins pour GSK à St Amand-les-Eaux

21 sept. 2016 | À la une, Santé - Nutrition, Investissements

Le site de production de GSK, implanté en Hauts-de-France, renforce au fil des ans sa position majeure au cœur de la stratégie du groupe pharmaceutique. Deux nouveaux vaccins devraient bientôt voir le jour sur le site amandinois. De quoi permettre une conquête du marché américain d’ici 2018.

Production de deux nouveaux vaccins pour l’usine GSK de Saint- Amand-les-Eaux

Le site de production des Hauts-de-France : stratégique pour le groupe GSK

Depuis 2015, GSK  a investi plus de 13 millions d’euros dans son usine de Saint-Amand-les-Eaux  pour augmenter les cadences des lignes de production en y apportant des améliorations techniques. Un effort d’investissement qui s’inscrit dans une stratégie globale du groupe, puisque le site nordiste a été choisi parmi ses 18 unités de production dans le monde afin d’assurer une partie de la production de deux nouveaux vaccins contre le zona et contre le paludisme.

« Cela montre qu’on est devenu un site de référence dans le groupe » souligne Géraldine Vetterhoeffer, directrice du site, qui vient d’être promue Vice- Présidente Qualité au niveau du groupe GSK Monde.

Ces investissements promettent un bel avenir au site GSK de St Amand-les-Eaux dont l’objectif est de conquérir d’ici 2018 le marché américain.

Des vaccins produits en France et exportés dans le monde entier

Presque 40% des enfants dans le monde reçoivent un vaccin produit par GSK.

Cette nouvelle activité est une fierté pour le site amandinois que la nouvelle Vice-Présidente Qualité n’hésite pas à souligner : « ce dont je suis le plus fière, c’est la belle portée de nos produits à travers le monde ».

A ce jour, GSK exporte 70% des produits fabriqués en France.

Rappel sur un investissement majeur

Implanté depuis 2011 à Saint-Amand-les-Eaux, GSK avec ses 600M d’€ investis représente le plus gros investissement industriel réalisé en France par un groupe pharmaceutique étranger depuis ces 20 dernières années. Un projet économique colossal pour la région des Hauts-de-France puisque le site compte aujourd’hui 800 collaborateurs, et se projette dans l’avenir avec une croissance de ses activités de 20 à 30%.

Source : Usine Nouvelle / La Voix du Nord 

Retour

Actus

Les 5 ans du Louvre Lens

Avec plus de 2,8 millions de visiteurs depuis son ouverture, le Louvres Lens se classe premier musée de la Région Hauts-de-France et est dans le trio de tête des musées de région les plus visités !

Verescence transforme son usine de Mers-les-bains

Le leader mondial du flaconnage de luxe investit 30 millions d’euros pour moderniser ses sites en Hauts-de-France. Un premier investissement a déjà permis la reconstruction du plus grand four de l’usine...