Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

    Actus

    Les Hauts-de-France ouvrent un bureau à Londres

    Lincoln House – 300 High Holborn – London. Voici la nouvelle adresse des Hauts-de-France au Royaume-Uni. Un bureau qui vise à renforcer les liens économiques entre la Grande-Bretagne et la Région

    Second investissement Roquette à l’usine de Vic-sur-Aisne

    Le leader mondial en nutrition sur les ingrédients innovants d’origine végétale renforce sa présence en Hauts-de-France avec un investissement de 40 millions d’euros dans les protéines de pois dans l’Aisne.

    Toutes les actualités

    Stocker l’électricité via l’hydrogène

    11 déc. 2015 | La région en mouvement

    A Dunkerque, le projet GRHYD expérimente le stockage de l’énergie électrique dans le réseau de gaz naturel et teste en grandeur nature le mélange gaz naturel / hydrogène pour les usages domestiques classiques et la mobilité.

    Projet GHRYD à Dunkerque

    Engie (ex GDF Suez), au sein d’un groupement de partenaires industriels, mène à Dunkerque un projet de stockage de l’électricité via l’hydrogène. Ce projet ambitieux vise à transformer en hydrogène l’électricité issue d’énergies renouvelables et produite en dehors des périodes de consommation, pour la valoriser via les usages du gaz naturel (chauffage, eau chaude, carburant, etc.).

    L’initiative est unique en France et repose sur l’évaluation de cette technologie par 2 démonstrateurs :

    • Un démonstrateur sur les transports
      Le projet de carburant Hythane® à échelle industrielle. Une station de bus roulant au gaz naturel pour véhicule sera adaptée au mélange hydrogène-gaz naturel, à hauteur de 6% d’hydrogène et ensuite jusqu’à 20%. Au total, une flotte d’une cinquantaine de bus fonctionnera avec ce mélange hydrogène-gaz naturel.
    • Un démonstrateur sur l’Habitat
      Un nouveau quartier d’environ 200 logements sera alimenté par un mélange d’hydrogène et de gaz naturel, dans des proportions d’hydrogène variables et inférieures à 20% en volume, dans la Commune de Capelle la Grande sur la Communauté Urbaine de Dunkerque. La production s’appuiera sur les énergies renouvelables (électricité éolienne), injectées dans le réseau électrique. Les excédents serviront à produire de l’hydrogène qui sera stocké puis distribué selon les besoins.

    A la croisée des enjeux de développement des énergies naturelles et renouvelables, de stockage d’énergie et de complémentarité des réseaux, GRHYD répond de façon concrète aux ambitions de la 3ème révolution industrielle menée par le Nord-Pas de Calais.

    Source : http://www.engie.com

    <- retour: