Anglais Japonais Chinois Allemand Néerlandais Espagnol Portugais

"Arenberg est un formidable outil pour l’audiovisuel, le cinéma, la télévision. Il y a ici des possibilités qui n’existent pas ailleurs en Europe !"

Costa Gavras, réalisateur – parrain de l’ouverture Arenberg Creative Mine

Un lieu du passé tourné vers l’avenir

Avant d’être le nouveau lieu de l’audiovisuel, Arenberg est une histoire. Fosse minière ouverte en 1899 par la Compagnie des Mines d’Anzin, elle devient rapidement la plus productive de la compagnie. Après les années fastes survient la crise et l’exploitation cesse en 1989. Arenberg entame alors sa 2ème vie et devient un lieu prisé pour les tournages. Les professionnels du cinéma y trouvent un potentiel visuel très fort, orientant ainsi naturellement les nouvelles activités du site vers l’image et le son. Après 17 mois de travaux et plus de 20M€ d’investissement, Arenberg devient Creative Mine, un haut lieu de modernité abritant recherche, équipements high tech, formation et demain des start-ups.

Un laboratoire de recherche

Arenberg intègre le laboratoire universitaire DeVisu, spécialisé dans les technologies innovantes de l’audiovisuel et des médias numériques, le transfert dans l’économie, et la formation tout au long de la vie. Ce laboratoire, composé d’une trentaine d’enseignants chercheurs et doctorants de l’Université de Valenciennes et du Hainaut – Cambrésis, dispose de tous les outils nécessaires pour fabriquer des prototypes novateurs et pour les évaluer auprès de publics-tests, grâce à une petite salle de projection équipée de capteurs pour mesurer les impacts émotionnels et physiologiques. 

Des équipements de pointe

Arenberg Creative Mine est doté d’équipements de pointe de dernière génération :

  • une halle d’essais équipée d’un Motion Control ainsi que de divers systèmes de machineries cinéma. Cette halle d’essais est équipée de lumières et d’un cyclorama afin d’assurer une captation audiovisuelle optimale.

  • un plateau de télévision entièrement équipé en lumières LED et de 5 caméras en haute définition numérique permettant d’effectuer la captation audiovisuelle. Ce plateau est rattaché à une régie télévision qui  permet aux chercheurs et étudiants de réaliser des émissions TV du type Talk-Show ou variété. Il est également complété d’un système de motion capture 

Des moyens de captation unitaires sont également fournis :

  • des caméras Haute définition de reportage,
  • une caméra de cinéma 4K équipée d’objectifs,
  • un appareil photo réflexe et deux caméras go pro,
  • un pack d’éclairage, des micros,
  • un studio son, équipé d’un enregistrement multipiste pour assurer la captation de groupes musicaux par exemple ou de réaliser du son à l’image, ainsi que le mixage final. Ce studio possède une cabine audio équipée de micros de haute qualité.

Le LEAUD (Laboratoire Expérimental pour les Audiences et Usages de Demain).
Il s’agit d’une salle polyvalente, cinéma de 300 places avec un vidéo projecteur 4K numérique et son 7.1. Les chercheurs auront la possibilité d’y effectuer l’étalonnage colorimétrique de leur film en HD. Il sera possible d’y réaliser une captation audiovisuelle en multi caméra et en haute définition.

Une seconde salle de projection complète l’équipement. Elle est aménagée de 6 sièges pouvant accueillir des personnes afin d’étudier leur réactions face aux images diffusées devant eux.

Une des composantes de Pictanovo, cluster de l’audiovisuel

Arenberg est un projet structurant  du cluster Pictanovo. Pictanovo réunit les professionnels du cinéma, de l’audiovisuel, du jeu vidéo et des médias numérique et a pour objectif d’organiser et de développer  la filière image en région. Ensemble, et de manière complémentaire, Arenberg (audiovisuel), la Serre numérique (multimédia - Valenciennes) et la Plaine Images (création digitale - métropole lilloise) sont les piliers du cluster. Ils contribuent au développement des activités économiques liées à l’audiovisuel pour positionner le Nord-Pas de Calais parmi les dix régions d’Europe où s’inventent les nouvelles images, les nouveaux formats et les nouveaux modèles économiques.

Arenberg a été porté par la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut et par l’université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Ce projet a été financé par l’Union Européenne, la région Nord-Pas de Calais, le département du Nord et la communauté d’agglomération de la Porte du Hainaut.