Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Un congrès sur l’autonomie énergétique à Amiens

06 sept. 2019 | À la une, Eco-activités, La région en mouvement

Amiens cluster, la ville d’Amiens et Amiens Métropole souhaitent rassembler les acteurs européens de la filière énergétique lors du colloque Amiens Energy Summit, les 27 et 28 novembre 2019, au Quai de l’Innovation à Amiens.

autonomie énergétique, amiens, transition énergétique

Qu’est ce qu’Amiens Energy Summit ?

Amiens Energy Summit est un colloque d’envergure européenne sur la thématique de l’autonomie énergétique. A l’image du Forum Economique Mondial, Amiens souhaite rassembler le temps d’un événement, les acteurs de la filière énergétique, afin d’échanger sur le thème de « la ville autonome en énergie ».

La première édition du colloque Amiens Energy Summit aura lieu les 27 et 28 novembre 2019 au Quai de l’Innovation à Amiens (Hauts-de-France).

A qui s’adresse cet événement autour de l’autonomie énergétique ?

PME, ETI, grands groupes, collectivités… tous les acteurs de la filière énergétique sont invités à se joindre à cette grande première.

A travers ce colloque, Amiens souhaite favoriser la rencontre et les échanges entre chefs d’entreprises, chercheurs, entrepreneurs et institutionnels de tous pays, impliqués dans la transition énergétique, les énergies renouvelables, le stockage et la gestion intelligente de l’énergie.

Pourquoi un événement autour de l’autonomie énergétique à Amiens ?

En mai dernier, le Conseil Municipal d’Amiens et le Conseil d’Amiens Métropole ont adopté à l’unanimité des mesures visant à faire de l’une des métropoles des Hauts-de-France, une « ville autonome en énergie en 2050 ».

L’adoption de ces mesures est rendue possible grâce à un écosystème local développé et à la présence du cluster Energeia, plateforme collaborative dans le domaine de l’autonomie énergétique, ainsi que le Hub de l’énergie d’Amiens. Ce laboratoire de recherche fondamentale et de développement pré-industriel est le siège du RS2E (Réseau de stockage électrochimique de l’énergie - CNRS) en région et de son membre fondateur, le LRCS (Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides - UPJV). C’est ici que des chercheurs conçoivent les batteries de demain (sodium-ion, lithium-air, lithium-soufre...).

Amiens, ville autonome en énergie en 2050, un outil d’attractivité ?

Réduction des consommations de 60% à horizon 2050, couverture de l’ensemble des besoins énergétiques restants par les énergies renouvelables (thermique, photovoltaïque, éolien, hydraulique…) et de récupération (valorisation de la chaleur produite lors des processus industriels, via l’incinération des déchets ou dégagée par les data-centers par exemple). Voilà le défi que s’est lancé Amiens.

La transition énergétique est l’enjeu climatique du siècle. Première ville de cette envergure (près de 200 000 habitants) à tenter l’exploit, Amiens souhaite devenir un modèle européen en autonomie énergétique.

Ce challenge scientifique de premier plan devrait permettre d’attirer des compétences spécifiques, générer l’innovation et donc la création de valeur, en plus de nombreux emplois en région, contribuant à renforcer l’attractivité du territoire Hauts-de-France à l’international.

L’énergie, un secteur d’avenir en Hauts-de-France

Dans le cadre de la stratégie de la Troisième révolution industrielle, menée par la mission rev3 au sein de la région Hauts-de-France, l’ADEME a estimé que 46 600 emplois pourraient être créés à horizon 2050. Ces derniers concernent les secteurs porteurs des énergies renouvelables, du bâtiment et de la mobilité. Dont jusqu’à 7 000 emplois pour le stockage de l’énergie et de l’hydrogène.

Pour s’inscrire au congrès : https://amiensenergysummit.fr/

Retour

Actus

COVID19 : l’Institut Pasteur de Lille mobilisé

En Hauts-de-France, la lutte contre le COVID19 passe également par la recherche. Une unité de l’Institut Pasteur de Lille est mobilisée depuis le début de la crise afin de trouver un remède.

COVID : les Hauts-de-France se mobilisent #2

L’élan de solidarité se poursuit en Hauts-de-France. De nouvelles entreprises se lancent dans la lutte contre le coronavirus, à l’image de Roquette, Lemahieu ou encore OVH.