Bayart Vanoutryve relocalise son usine à Roubaix
13 Avr 2018
Investissement, Matériaux
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Bayart Vanoutryve relocalise son usine à Roubaix
13 Apr 2018
Investissement, Matériaux
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Retour en (Hauts-de-)France

En 2012, Laurent Mainaud reprend l’entreprise Française Bayart. En 2013 il acquiert également Vanoutryve, l’un de ses partenaires tisseurs d’origine Belge, en difficulté. Contraint de délocaliser sa production à Mouscron (Belgique), le fabricant de tissus et velours d’ameublement haut de gamme se réimplantera à Roubaix (sa ville d’origine), dans un bâtiment de 2 500m² en 2018.
« La so­ciété a tou­jours été fran­çaise, mais son his­toire l’a menée en Bel­gique pour une par­tie de sa fa­bri­ca­tion. Au­jour­d’hui, je me fé­li­cite de ce re­tour en France, qui cor­res­pond à notre vo­lonté de prendre part à une nou­velle dy­na­mique du bas­sin tex­tile du nord de la France. Nous fai­sons déjà tra­vailler des tein­tu­riers, comme Len­fant à Hem ou La Jus­tice à Roubaix, ainsi que des tis­seurs à Hal­luin et à Cy­soing. » Laurent Mainaud, di­ri­geant de Bayart-Vanoutryve

Une production locale

Ce sont en tout six salariés et dix machines qui reviennent s’installer en France, au cœur d’un bassin textile historique.
L’entreprise Française réimplantera donc à Roubaix ses machines de finition, services administratifs et logistiques et son studio de création. Elle prévoit également d’y ouvrir prochainement un showroom. A terme, 150 000m de tissus par an sortiront de l’usine.
Région leader et historique dans le domaine du textile, les Hauts-de-France se spécialisent aujourd’hui sur leurs atouts pour l’industrie. En savoir plus sur le textile technique en Hauts-de-France.

19 Nov 2020
Business, Services

Comment se porte la relation client en France en 2019 ?

18 Nov 2020
Business

Rev3, plus de 500 M€ de financement