Beauvais, maison mondiale de Massey Ferguson

Beauvais 4, un site à la pointe de l’industrie 4.0

Le groupe américain AGCO, dont fait partie le constructeur agricole Massey Ferguson, consolide sa présence en région par l’acquisition de 15 ha de terrain sur Beauvais (ex site Froneri).
Cet investissement de 40 M€ s’accompagne de la création de 200 nouveaux emplois permanents.
Il conforte Beauvais entant que maison mondiale de la marque.
Le nouveau site AGCO, Beauvais 4, permet le rapatriement en France de 4 activités du groupe :
  • Atelier de personnalisation de tracteurs
  • Fabrication additive de pièces en petites séries et prototypes en soutien, notamment, à l’atelier de personnalisation
  • Internalisation et nationalisation de la production de tubes hydrauliques
  • Reconditionnement de boites de vitesses
Grâce à Beauvais 4, AGCO a pu repenser son organisation en centre d’excellence élargi, sur les problématiques de conception et production de machines agricoles.
En s’appuyant sur la synergie de ses 4 sites et du tissu économique local (notamment avec des fournisseurs au plus près), le groupe souhaite monter en puissance sur l’innovation, fer de lance de la marque Massey Ferguson.

AGCO, des investissements successifs en région Hauts-de-France

« Massey Ferguson est une marque mondiale leader depuis plus de 60 ans – aussi longtemps que nous produisons à Beauvais, » Martin Richenhagen, PDG d’AGCO
 
Beauvais abrite le plus grand site de production de tracteurs Massey Ferguson du groupe AGCO en France et en Europe.
Plus de 970 000 tracteurs y ont été produits depuis l’ouverture du site en 1960.
Avec 80% de la production envoyée vers 70 pays dans le monde, Beauvais est à ce jour le plus grand exportateur de machines agricoles en France.
Un positionnement de leader que AGCO a su maintenir grâce à des investissements successifs d’un montant total de plus de 250 millions d’euros en 8 ans.
Un montant réparti entre création de nouveaux sites (65,5M€), achat d’équipements de pointe et conception de nouveaux tracteurs.
« Plus de 250 millions d’euros ont été investis à Beauvais ces huit dernières années. Notre stratégie de croissance est sur la bonne voie. La proximité et la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée donnent encore plus de sens à cette extension pour nos sites beauvaisiens. » Thierry Lhotte, Vice-President et Directeur Général Massey Ferguson Europe et Moyen-Orient
Aujourd’hui, le groupe compte 4 sites en région Hauts-de-France :
Beauvais 1 : site principal, ouvert en 1960.
Il comprend les départements de R&D, les ateliers d’usinage et lignes de montage de transmissions ainsi que les lignes d’assemblage des tracteurs de 75ch à 400ch.
Il intègre également la filiale de distribution d’AGCO pour le marché français, la direction des opérations européennes de la marque Massey Ferguson, les Achats, le juridique, l’informatique et les Ressources Humaines
Beauvais 2 : opérationnel depuis septembre 2013, ce site est dédié à la fabrication de cabines pour les tracteurs Massey Ferguson.
A la pointe sur les aspects production, flux logistique, stations de travail et qualité, Beauvais 2 est une vitrine d’excellence du groupe.
Il dispose également du centre de formation international pour les équipes de vente.
Beauvais 3 : ouvert en septembre 2018, il s’agit du centre de logistique pour les pièces et composants, des sites de production de Beauvais.
Étendu sur une surface de 30 000 m², il permet de rationaliser la logistique d’approvisionnement en composants. 
Beauvais 4 : dont l’ouverture a été retardée par la crise sanitaire de ce début d’année 2020.
Au total, le Centre d’Excellence Massey Ferguson pour la Conception et la Production de Beauvais, couvre une surface totale de 54ha et emploie plus de 2 500 personnes (joint-ventures GIMA et AGCO Finance comprises). En savoir plus sur le secteur agroalimentaire en Hauts-de-FranceCes articles pourraient également vous intéresser : AgriLab : l’agriculture 2.0 en Hauts-de-France Kubota investit en Hauts-de-France pour la création de son centre européen de R&D

Nouvelle implantation de Kubota en Hauts-de-France

Implantation du centre européen de R&D de Kubota

Après la décision de création d’une usine d’assemblage de tracteurs agricoles en 2013 à Bierne, près de Dunkerque, Kubota choisit une nouvelle fois la région des Hauts-de-France. Le groupe japonais annonce l’implantation d’un centre européen de R&D à dimension internationale à Crépy-en-Valois. Un investissement qui devrait à terme permettre la création d’une centaine de postes aux profils hautement qualifiés (techniciens, ingénieurs et docteurs). Le site d’environ 30 hectares accueillera plusieurs bâtiments, pour une surface totale de 10 000 à 12 000 m² ainsi qu’une piste d’essai. Des terres agricoles seront également mises à disposition à proximité du centre afin de permettre à ses utilisateurs de tester le matériel et les prototypes.
Ce site sera l’un des plus grands centres de R&D privés construits ces dernières années en France.
« Nous voulons établir un Centre de R&D de référence intégrant les toutes dernières technologies en matière de conception et de validation (…) Nous voulons développer la technologie de pointe pour que nos futurs modèles répondent parfaitement aux exigences des agriculteurs européens, tout en gardant l’ADN des produits du Groupe, qui a fait son succès jusqu’à ce jour (…). Nous voulons continuer à développer des équipements agricoles pour répondre efficacement aux besoin locaux en termes de type de cultures, conditions et processus de travail », a expliqué le porte-parole de Kubota Corporation.

Les atouts du site choisi par Kubota

C’est un terrain Français de presque 30 hectares situé à Crépy-en-Valois dans le sud de l’Oise qui a su séduire le groupe pour son projet.
Les raisons du choix des Hauts-des-France :

  • La proximité immédiate de l’Ile-de-France et de l’aéroport Roissy Charles de Gaulle
  • L’offre foncière adaptée et attractive
  • La possibilité de tester le matériel et les prototypes sur des terres agricoles adjacentes

Détecté par Business France, ce projet d’implantation est suivi depuis 2016 par Nord France Invest. La mobilisation des acteurs locaux (Région Hauts-de-France, Communauté de Communes du Pays-de-Valois, Conseil Départemental de l’Oise et les services de l’Etat) ont permis une réactivité de premier ordre qui a pesé dans cette décision majeure.
En savoir plus sur le 1er investissement de Kubota en Hauts-de-France.

Beauvais, centre d’excellence mondial de Massey Ferguson

Beauvais 3, un nouvel investissement

En 2013, le groupe AGCO, via sa marque mondiale Massey Ferguson, procédait à l’extension de son site investissant dans une nouvelle unité de production de cabines baptisée Beauvais 2. Une décision stratégique propulsant la marque en tête des usines européennes de production de tracteurs. Quatre ans plus tard, l’américain réitère sa confiance au territoire des Hauts-de-France et investit une nouvelle fois dans l’Oise où il est présent depuis 1960.
Cet investissement a permis au groupe AGCO d’acheter un nouveau terrain de 8 hectares et 30 000 m² de bâtiments, juste en face de leur site historique de Beauvais. Avec cette nouvelle unité appelée Beauvais 3, la marque Massey Ferguson souhaite optimiser ses flux logistiques en internalisant le stockage de pièces.
Il devrait permettre la création d’une centaine d’emplois complémentaires aux 2 500 salariés déjà sur place.

Une stratégie à 5 ans

Cet investissement s’inscrit dans la stratégie à moyen terme de l’entreprise, visant à faire de Beauvais un « centre d’excellence mondial ». Pour cela, Massey Ferguson a déjà investi plus de 250 millions d’euros au cours des dernières années, permettant d’aller toujours plus loin dans l’automatisation de ses procédés, les échanges de données et les innovations en production.
La politique d’investissement du groupe ne s’arrête pas là. Un Beauvais 4 est d’ores et déjà à l’étude avec pour ambition la modernisation radicale du site des Hauts-de-France.

Les Hauts-de-France, leader sur le secteur des agroéquipements

Cet investissement conforte la région des Hauts-de-France dans sa position de région leader en France et en Europe, sur le secteur des agroéquipements. La région compte ainsi en son sein des sites industriels d’acteurs mondiaux tels que Kubota, GIMA ou encore CNH. Ce maillage est avantageusement complété par un écosystème éducatif et R&D performant (institut LaSalle, INRA, UTC, ENSIAME, etc…).