Implantation d’entreprise : 7 facteurs d’attractivité du marché français

7 Mai 2021
Temps de lecture estimé : 5 minutes
Implantation d’entreprise : 7 facteurs d’attractivité du marché français
7 May 2021
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Le choix du site d’implantation idéal est essentiel pour réussir votre projet de développement international. Mais avant de choisir votre futur site, la première étape de votre projet consiste à trouver le territoire qui répondra le mieux à vos attentes.

Cette étape est d’autant plus difficile que les territoires se livrent une concurrence acharnée pour attirer les investisseurs étrangers.

Par conséquent, vous devez procéder avec méthode et prendre en compte non seulement les critères financiers mais aussi les critères de choix qualitatifs pour déterminer quel sera le meilleur territoire d’implantation.

En 2019, la France est le leader européen en matière de projets d’investissements étrangers, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne. Dans cet article, découvrez les facteurs qui font de la France une destination attractive pour votre projet d’implantation d’entreprise.

 

Une économie attractive

7e puissance économique mondiale, la France présente une économie attractive pour les investisseurs étrangers. En 2019, l’hexagone s’est hissé en première position des investissements étrangers, devant ses rivaux historiques : le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Elle bénéficie en partie des incertitudes autour du Brexit mais surtout des conséquences de réformes structurelles pour améliorer sa compétitivité économique.

Selon un sondage réalisé par EY, en février 2020, 32 % des dirigeants estimaient que l’attractivité de la France était en amélioration. Pour 50 %, elle restait stable, malgré le mouvement des gilets jaunes.

La France est un pays ouvert aux investissements étrangers. Elle accueille près de 17 000 filiales d’entreprises étrangères. Les entreprises étrangères installées en France emploient environ 2 millions de personnes, soit près d’un salarié français sur 8. Elles réalisent 31 % de nos exportations.

Non seulement le marché français est le 2ème marché d’Europe, avec plus de 67 millions d’habitants. Mais, en plus, du fait de sa situation géographique, la France est une destination de choix pour accéder aux marchés de la zone EMEA.

 

Un pays d’innovation

La France est une puissance innovante. Elle se situe au 6e rang mondial en matière de dépense intérieure de recherche et développement.

En Europe, elle se classe au premier rang en termes d’accueil des activités de R&D, devant le Royaume-Uni et l’Allemagne. Le crédit d’impôt recherche offre aux entreprises l’une des fiscalités les plus avantageuses pour les activités de R&D.

Avec près de 8 000 brevets déposés en 2018, la France occupe la 6e place mondiale. Elle se place derrière l’Allemagne mais devance le Royaume-Uni.

Surtout, la France est en pointe sur les dépôts de brevets concernant des secteurs émergents à fort potentiel comme l’intelligence artificielle ou la sécurité des données informatiques.

 

Un territoire de talents

L’attractivité française réside aussi dans la qualité de sa formation et le niveau de compétence et de fiabilité de la main-d’œuvre nationale.

Les salariés français figurent parmi les plus productifs au monde. La France se place au 9e rang concernant la productivité horaire de la main d’œuvre, devant le Royaume-Uni (19e). Selon une enquête Kantar Public / Business France, 87 % des dirigeants d’entreprises étrangères implantées en France estiment que la formation et la qualification de la main d’œuvre française sont attractives.

Cette attractivité s’explique par la qualité et la variété de l’offre de formation. La France compte en effet 26 établissements parmi les 100 meilleurs masters en management. Elle compte également une réserve importante (1,7 millions) d’ingénieurs et scientifiques diplômés.

Enfin, avec 9,7 chercheurs pour 1 000 actifs, la France est un pays en pointe en matière de recherche. L’un de ses fleurons, le CNRS est le 2e organisme de recherche au monde.

 

Une fiscalité au service de la compétitivité des entreprises

L’attractivité de la France est aussi le résultat de mesures fiscales incitatives pour les entreprises :

  • Le crédit d’impôt recherche place la France au 1er rang des pays de l’OCDE pour le financement public de la R&D. Les entreprises bénéficient d’un crédit d’impôt égal à 30 % de leurs dépenses R&D jusqu’à 100 M€ et à 5 % au-delà.
  • Le taux de l’impôt sur les sociétés est en baisse : en 2020, il est passé à 28 % pour la plupart des entreprises et à 31 % à partir de 250M€ de CA.

Enfin, la mise en place du service Tax4Business permet aux investisseurs désireux de s’implanter en France de trouver toutes les réponses à leurs questions fiscales. Cet effort de clarté et de transparence à travers une plateforme centralisée permet d’éliminer toute incertitude sur les dispositions applicables.

 

Un leader dans l’industrie

La France est un poids lourd dans le secteur industriel.

L’industrie plus de 250 000 entreprises. Parmi ces entreprises, on trouve quelques leaders mondiaux comme Danone, Airbus, Orange, Total, Sanofi… mais aussi un tissu très dense de PME qui contribuent activement à la compétitivité industrielle française.

En termes d’emploi, ce sont plus de 3,1 millions de salariés qui travaillent dans des entreprises industrielles, soit 13,3 % des personnes en emploi. L’industrie agro-alimentaire, les matériels de transport et la métallurgie sont les 3 premiers secteurs en termes d’effectifs.

L’industrie française possède un poids économique conséquent. Elle représente 13,5 % du PIB marchand français. Les industries françaises ont réalisé 42,7 % de leur CA à l’export en 2017.
Grâce au savoir-faire industriel de sa main d’œuvre et à des coûts horaires compétitifs, l’industrie française est particulièrement attractive. Depuis plus de 15 ans, la France est le premier pays d’accueil des projets d’investissement étrangers dans l’industrie.

 

Une société numérique

La France a largement avancé sur les sujets relatifs au numérique. L’immense majorité des Français est connectée, avec un taux de pénétration du web qui s’élève à 88 % en 2019.

La France est l’un des pays européens où l’accès à l’internet haut débit fixe est le plus compétitif, moins cher par exemple qu’en Allemagne ou au Royaume-Uni. Elle est aussi le premier pays d’Europe en matière de connexions haut débit.

Elle poursuit par ailleurs l’ambition de devenir un pays leader sur l’Internet 5G, ce qui devrait lui offrir une place de choix dans le champ de l’Internet des objets.

Appliquée au champ de l’industrie, par exemple, l’IoT ouvre de nouvelles perspectives en matière de gestion énergétique ou encore de gestion et de maintenance des bâtiments industriels. L’IoT est aussi un levier d’économies budgétaires dans le tertiaire grâce à un meilleur pilotage des bâtiments.

Enfin, la France est également le 2e marché européen pour le e-commerce.

 

L’attractivité du « made in France »

Le « made in France » est un gage de qualité et de compétitivité aussi bien sur le marché français qu’à l’export. Selon une étude Ifop, 74 % des Français considèrent que la mention est synonyme de meilleure qualité. Ils se disent même prêts à payer un produit plus cher s’il est fabriqué en France.

Démarche gratuite, la mention « made in France » atteste des efforts d’une entreprise en matière de :

  • Traçabilité des produits
  • Maintien de l’emploi local et des savoir-faire territoriaux
  • Recours à un écosystème de sous-traitants locaux

Depuis la crise sanitaire, la relocalisation de l’activité est aussi au centre des débats. Le gouvernement a d’ailleurs pris des mesures en faveur de la réimplantation de certaines activités stratégiques sur le territoire national.

Par ailleurs, le « made in France » est aussi un critère de compétitivité à l’exportation. Sur les produits de luxe ou encore sur l’agro-alimentaire, le savoir-faire français est mondialement reconnu.

Selon le « Made-in Country Index », le made in France a le vent en poupe dans de nombreux pays, quel que soit le continent. Selon l’index, la France se classe dans le top 10 des pays les plus réputés et appréciés en termes de ventes à l’export.

« La mention « Fabriqué en France » est pour nous un avantage indéniable. Sur le marché français, c’est évident. Pour le marché asiatique, et pour toute l’Asie puisqu’on livre 30% de notre production en Asie, le fait de fabriquer une crème glacée de luxe, fabriquée en France, rehausse cette image de produit qualitatif. C’est clairement un avantage pour le développement de notre marché en Asie. » David Caron, Directeur de l’usine Häagen-Dazs d’Arras

 

 

Parfois victime des idées reçues sur la productivité de sa main-d’œuvre, sa fiscalité ou de prétendues lourdeurs administratives, la France dispose néanmoins de nombreux atouts pour attirer les investisseurs étrangers.

Ces atouts relèvent pour partie de l’histoire économique et de la situation géographique du pays mais aussi de politiques publiques incitatives. Depuis quelques années, la France a su prendre le tournant de la digitalisation et la simplification des démarches administratives facilite l’implantation des entreprises étrangères.

Vous envisagez d’investir en France ? Pour vous aider dans votre démarche, nous mettons à votre disposition un guide complet pour vous accompagner dans votre recherche du site idéal.

 

Téléchargez le guide complet