Quels sont les risques d’un mauvais choix de localisation pour votre projet d’implantation ?

19 Mar 2021
Temps de lecture estimé : 4 minutes
Quels sont les risques d’un mauvais choix de localisation pour votre projet d’implantation ?
19 Mar 2021
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Choisir la bonne localisation conditionne la réussite de votre projet de développement international.

Pourtant, régulièrement, des entreprises voient leur projet d’implantation échouer suite à un mauvais choix.

Quelles conséquences un mauvais choix de localisation peut-il avoir sur votre projet d’implantation ? Comment s’en prémunir ?

Forts de notre expérience en accompagnement de projets, nous vous aidons à identifier les risques qui pourraient nuire à votre projet d’implantation.

Les conséquences d’un mauvais choix de localisation

Lorsqu’une entreprise s’étend à l’international, les attentes sont souvent très fortes. Outre le ROI escompté, le projet de développement à l’international est aussi un tremplin vers de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités à moyen et long terme.

Pourtant, un mauvais choix de localisation suffit à anéantir les espoirs placés dans le projet.

En effet, les conséquences peuvent s’avérer désastreuses à plusieurs niveaux :

  • Sur le plan opérationnel : le nouveau site ne fonctionne pas comme prévu, les difficultés pratiques s’amoncellent.
  • En matière de performances économiques : la production prend du retard et génère des coûts additionnels.
  • En termes d’image : l’entreprise n’est pas en mesure de tenir ses promesses en termes de délais de livraison, de créations d’emploi. La pérennité du site n’est pas assurée.

Choisir une localisation sans passer par une analyse des critères financiers et qualitatifs vous expose à de multiples risques.

 

IMPLANTATION : une grille d

 

A quels risques un mauvais choix de localisation vous expose-t-il ?

Des infrastructures déficientes

La qualité des infrastructures locales est un facteur-clé de succès de votre projet d’implantation. En effet, le site idéal devra répondre en la matière à des besoins spécifiques selon l’activité prévue.

Vos critères de choix seront certainement très différents selon que vous recherchez un site pour une activité tertiaire ou une activité industrielle.

Mais, dans tous les cas, vous aurez besoin de :

  • une couverture énergétique fiable
  • une couverture optimale en termes de télécommunications
  • un site desservi par des infrastructures de transport accessibles et de qualité

Un mauvais choix de localisation vous exposerait aux risques suivants :

  • des coupures d’énergie ou variations fréquentes vous obligeraient à réduire votre niveau d’activité
  • une production d’énergie fortement émettrice de C02 nuirait à vos efforts en matière de RSE
  • une couverture défaillante des réseaux télécom compliquerait les communications avec vos partenaires, le siège de votre entreprise et les autres unités du groupe
  • une accessibilité médiocre et des infrastructures de transport de piètre qualité seraient des freins en matière de logistique ou occasionneraient des coûts non anticipés

Des freins en matière de recrutement

Un mauvais choix d’implantation peut aussi s’avérer un casse-tête en termes de ressources humaines.

Les risques concernent tout d’abord votre dynamique de recrutement. Si vous peinez à recruter en nombre suffisant les profils dont vous avez besoin, vous vous exposez à plusieurs difficultés :

  • des postes non pourvus sur des périodes plus ou moins longues
  • une explosion des coûts de recrutement
  • des recrutements « par défaut » qui se soldent par un échec
  • la nécessité d’augmenter votre masse salariale pour attirer les profils désirés

C’est pourquoi il est préférable de s’assurer de la présence sur place d’une main-d’œuvre suffisante et formée. Pour répondre à vos besoins à moyen et long terme, il est prudent également de vérifier si le territoire ciblé dispose d’une offre de formation en adéquation avec les profils que vous recherchez.

Enfin, il convient d’identifier vos concurrents potentiels dans une logique de marque employeur.

De nombreux concurrents de votre secteur d’activité pourraient freiner vos ambitions en termes de recrutement.

Par ailleurs, embaucher de nouveaux collaborateurs est important. Mais les conserver l’est tout autant. En vous installant dans une zone peu attractive en termes de qualité de vie (coût de l’immobilier élevé, absence d’écoles internationales, système de santé défaillant,…) vous risquez de voir vos meilleurs éléments partir, à terme, vers d’autres horizons.

Un écosystème peu dynamique

Choisir une localisation, ce n’est pas seulement choisir un lieu. C’est aussi s’intégrer à un nouvel environnement.

La qualité de l’écosystème est un facteur-clé de succès de votre projet d’implantation.

A l’inverse, un mauvais choix de localisation vous expose à plusieurs risques :

  • Privés de partenaires locaux compétents et fiables, vous serez contraint d’internaliser certaines compétences ou de vous appuyer sur des partenaires éloignés. Dans les deux cas, cela génère des coûts supplémentaires
  • L’absence de centres de R&D en local vous forcera aussi à internaliser cette compétence
  • Enfin, le manque de soutien des autorités nationales ou régionales est un frein au développement de votre projet

Des coûts financiers non anticipés

Un choix de localisation qui occulterait les critères qualitatifs peut tourner au cauchemar. Mais une analyse parcellaire des critères financiers d’implantation peut aussi avoir des conséquences désastreuses.

Par exemple, le niveau général des salaires est un critère de choix. Mais encore faut-il comparer ce qui est comparable.

D’un pays à l’autre, les charges patronales ne recouvrent pas la même réalité. Si vous n’êtes pas attentif, vous pouvez vous retrouver avec des coûts additionnels.

Même chose pour la fiscalité : les règles diffèrent d’un pays à l’autre. Si vous comparez les taux d’impôts sur les sociétés sans vérifier les règles qui définissent le résultat imposable, vous allez au-devant de mauvaises surprises.

Attention aussi aux promesses d’aides publiques. Elles sont souvent régies par des critères stricts (plafonnement, échelonnement des versements, contreparties,…). Si vous n’étudiez pas en amont ces conditions, vous pouvez vous mettre en difficulté à cause d’un versement qui n’arrivera pas, voire être obligé de rembourser une partie des montants perçus.

Comment éviter ces pièges ?

Pour éliminer au maximum tous ces facteurs de risque, vous devez mener votre projet d’implantation avec méthode.

  • Listez précisément vos critères de choix de localisation (en vous basant sur notre grille d’analyse qualitative)
  • Etablissez une short-list des destinations possibles
  • Rédigez un cahier des charges d’implantation pour formaliser vos besoins
  • Communiquez ce cahier des charges et votre planning prévisionnel à vos partenaires locaux
  • Faites-vous accompagner par les agences de développement économique

 

La clé d’un projet d’implantation réussi, c’est d’anticiper tous les facteurs de risque qui pourraient conduire à un échec.

Ces risques peuvent porter aussi bien sur des critères financiers mal interprétés que sur des critères qualitatifs négligés.

Vous voulez mettre tous les atouts de votre côté pour trouver le site idéal ?

 

Téléchargez le guide complet