IDE : les Hauts‐de‐France résistent à la baisse attendue

3 Mar 2021
Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes
IDE : les Hauts‐de‐France résistent à la baisse attendue
3 Mar 2021
Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Business France a dévoilé son bilan 2020 des investissements directs étrangers (IDE) en France.

Nord France Invest, son partenaire pour le territoire des Hauts-de-France, y a participé en recensant l’ensemble des décisions prises en 2020 : 126 projets pour 4 746 emplois créés ou sauvegardés.

Un nombre de projets d’investissement stable malgré la crise

 

Alors que le nombre de projets recensés à l’échelle nationale est en baisse de 17% par rapport à 2019, la région Hauts-de-France se démarque par sa stabilité.

Malgré un contexte sanitaire et économique complexe, la région dénombre 126 projets d’investissement contre 131 en 2019, qui avait été une année record.

Un bilan en nombre de projets qui représente la 2nde meilleure performance jamais observée en région.

En termes d’emplois créés ou maintenus, la baisse par rapport à 2019 est plus marquée (‐17%) mais reflète la tendance nationale (‐13%).

Avec 4 746 emplois en 2020, le bilan reste toutefois supérieur à celui de 2016 (4 579 emplois).

 

Forte dynamique de la logistique et des services

 

Parmi les nombreux secteurs représentés dans les dossiers d’investissements en Hauts-de-France en 2020, deux sortent du lot : la logistique et les services.

Malgré un recul du nombre de projets et d’emplois par rapport aux années précédentes, l’industrie reste néanmoins le premier secteur d’investissement en région.

 

Le secteur logistique

Le secteur logistique en région connait une forte progression en 2020 :

  • Augmentation de 25 % des emplois, soit 611 contre 489 en 2019
  • Augmentation de 60% du nombre de projets, soit 16 contre 10 l’année précédente

Un dynamisme qui se traduit également par une hausse des secteurs du transport et du stockage :

  • 604 emplois créés ou maintenus en 2020 contre 379 l’année précédent
  • 7 projets contre 2 en 2019

L’extension d’Amazon France Logistique à Boves n’est pas en reste dans ces chiffres avec 271 emplois à elle seule.

 

Le secteur services tertiaires

Première région d’accueil des centres de contacts externalisés, les Hauts-de-France continuent d’attirer les projets.

Le secteur conseil, ingénierie et services opérationnels aux entreprises connait en 2020, une forte augmentation en nombre d’emplois avec 769 postes créés ou maintenus (contre 299 en 2019).

Trois projets d’extension confirment les atouts de la région et pèsent fortement dans la balance :

  • Intracall Center à Amiens (320 emplois créés)
  • CRM 59 à Valenciennes (200 emplois créés)
  • Experis France à Villeneuve-d’Ascq (100 emplois créés)

 

Le secteur industriel

Premier secteur historique des investissements étrangers en Hauts-de-France, l’industrie connait une baisse de 18% du nombre de projets et de 24% en termes d’emploi.

Il reste cependant le secteur le plus représenté en 2020, avec encore près de 50% du total des emplois créés ou sauvegardés.

A noter que plusieurs projets ont été décalés dans le temps par manque de visibilité ou en raison des restrictions de déplacement et devraient se concrétiser en 2021.

 

Les États-Unis, toujours en tête des pays fidèles à la région Hauts‐de‐France

 

Avec 1 528 emplois pour 24 projets, les USA restent le premier pays investisseur en région.

Ils représentent 32% du total des emplois générés par les IDE en 2020.

Juste derrière (comme en 2019 et 2017), le Royaume‐Uni compte 957 emplois et 17 projets (20% des emplois).

Enfin la Suisse, passe de 5e à la 3e place du classement avec 474 emplois créés.

Arrivent ensuite le Canada, l’Allemagne et la Belgique.

31 Aug 2021
Investissement

Le groupe belge Verhelst entre au capital de Helfaut travaux

Automobile : Envision AESC produira des batteires pour Renault en Hauts-de-France
30 Jun 2021
Automobile, Investissement

Automobile : une 2e gigafactory en Hauts-de-France par Envision AESC