Investissement et nouveautés chez Carambar

23 Mar 2018
Agro-alimentaire, Investissement
Temps de lecture estimé : < 1 minute
Investissement et nouveautés chez Carambar
23 Mar 2018
Agro-alimentaire, Investissement
Temps de lecture estimé : < 1 minute

Un investissement global de 35 à 40 millions d’euros

Réunies en 2017 sous le groupe CPK (Carambar&Co), les 14 marques rachetées par la société d’investissement mondiale Eurazeo, vont bénéficier d’un plan d’investissement industriel de 35 millions d’euros. Réparti sur 5 sites de production, dont celui des Hauts-de-France (Carambar), cet investissement devrait permettre une production 100% made in France et une croissance de 20% sur 5 ans.

Des innovations pour Carambar

Deuxième marque du groupe avec 10% de son chiffre d’affaires, les célèbres bonbons Carambar sont produits en Hauts-de-France. Priorité du groupe, la marque bénéficiera d’une grande partie de l’investissement global.
Avec un bon de presque 7% ces 4 derniers mois, Carambar devrait conforter sa progression des ventes en 2018, grâce à plusieurs innovations. De nouveaux parfums devraient voir le jour, tels que : vanille, caramel pointe de sel ou chocolat-noisette. Et une nouvelle gamme de bonbons acides devrait faire son entrée en rayon : les X’trem.

Vers une internationalisation des produits ?

L’objectif d’une fabrication 100% française ne va pas à l’encontre d’une internationalisation des produits. Thierry Gaillard, président de CPK : « Nous n’en sommes qu’au début, mais il y a plein de choses à faire. S’il n’est pas impossible que nous arrêtions certaines marques, pourquoi pas imaginer que Carambar s’exporte ailleurs en Europe ou en Amérique du Nord ».

Découvrez ici, les autres marques et chiffres emblématiques de la filière Agroalimentaire en Hauts-de-France.
Sources : Eurazeo, Voix du Nord, les Echos

IAA - MySoda s'implante en Hauts-de-France
28 Apr 2021
Agro-alimentaire, Investissement

La finlandaise MySoda Oy s’implante en Hauts-de-France

Trouvez le site idéal pour l'implantation de votre entreprise
3 Mar 2021
Business

IDE : les Hauts‐de‐France résistent à la baisse attendue