Investissements étrangers en Hauts-de-France 2021 : l'année exceptionnelle

28 Mar 2022
Non classifié(e)
Temps de lecture estimé : 6 minutes
Investissements étrangers en Hauts-de-France 2021 : l'année exceptionnelle
28 Mar 2022
Non classifié(e)
Temps de lecture estimé : 6 minutes

Révélés dans le bilan annuel de Business France, les indicateurs de l’attractivité des Hauts-de-France de l’année 2021 sont exceptionnels : les entreprises à capitaux étrangers ont annoncé 136 décisions d’investissement qui devraient permettre la création ou le maintien de 8 661 emplois à 3 ans. Ces résultats confirment la dynamique enclenchée depuis plusieurs années dans la Région Hauts-de-France par Nord France Invest, l’agence de promotion internationale des Hauts-de-France, en charge de l’Observatoire des Entreprises à Capitaux Étrangers.

Les Hauts-de-France 2ème région française d’accueil des investissements directs étrangers en nombre d’emplois

Graphique des investissements directs étrangers en Hauts-de-France de 2016 à 2021

Si l’on considère le nombre d’emplois (8 661 emplois en 2021), la Région Hauts-de-France conserve sa deuxième place du classement national des régions les plus attractives, non loin derrière l’Ile de France (10 628 emplois).Au global, les Hauts-de-France captent près de 20% du total des emplois annoncés au bilan national (45 008), ce qui représente une forte progression de notre poids par rapport aux années passées (14% en 2020, 15% en 2019).

Sur la catégorie spécifique des investissements industriels, avec 3 790 emplois prévus à 3 ans, soit près d’un quart du total national, la région Hauts de France confirme son statut, incontesté depuis 2016, de leader de l’attractivité industrielle en France en nombre d’emplois. Un enjeu remis au premier plan sur la scène nationale à la suite de la crise Covid-19.

Quelle est la nature des 136 projets d’investissements internationaux 2021 ?

Réparatition des investissements directs étrangers en Hauts-de-France en 2021 par la nature des projets

Les Hauts-de-France apportent toutes les conditions nécessaires à l’implantation, mais aussi au développement des entreprises internationales. La fidélité des sociétés déjà implantées dans la région s’observe au travers de la part des projets d’extension, qui représentent en 2021 plus de la moitié des projets et des emplois.

LES RÉINVESTISSEMENTS D’HÄAGEN DAZS EN 2021

Entre Häagen-Dazs et les Hauts-de-France c’est une histoire vieille de plus de 30 ans et qui ne cesse de réserver de belles opportunités de croissance.

En 2021, la marque américaine détenue par le groupe General Mills annonce deux investissements distincts sur son site de Tilloy-lès-Mofflaines (près d’Arras) :

  • La construction d’une nouvelle ligne de production avec la création à terme de 20 emplois.
  • La construction d’un centre de recherche et développement international de 50 personnes

Dès son installation en Hauts-de-France le géant de la crème glacée a trouvé 3 bénéfices directs jamais démentis depuis :

  • La position géographique stratégique au cœur de l’Europe du Nord permettant l’export de ses produits
  • La disponibilité des ingrédients tout au long de l’année, avec un haut niveau de qualité répondant aux exigences du groupe
  • Le bassin d’emplois répondant aux besoins RH

Production, Logistique, Tertiaire, quels sont les types d’activité des investissements internationaux en 2021 ?

Répartition des investissements directs étrangers 2021 en Hauts de France par type d

En 2021, 40% des investissements internationaux opérés sont des projets liés à l’industrie. Les 55 projets de production concentrent 44% du total des emplois générés (3790).

Cette tendance de fond, qui consacre les Hauts-de-France au rang de 1er territoire où se créent les nouveaux emplois industriels en France, prouve que la réindustrialisation de la région soutenue par les investissements directs étrangers est bel et bien en marche.

A lui seul le projet de production de batteries d’Envision concentre 12% du total des emplois créés ou maintenus.

Les enjeux industriels et ceux de la supply chain sont intimement liés. Les Hauts-de-France confirment leur position de hub logistique européen et attirent de nouveaux acteurs en 2021.

Sur les 16 décisions d’investissement concernant la logistique, la moitié concerne de nouvelles implantations. On notera l’arrivée de nouveaux acteurs spécialisés dans les « dark stores » : PicNic, Gorillas et Getir qui totalisent 470 créations d’emplois prévus à 3 ans.

La logistique représente 27% du total des emplois créés et maintenus. Le développement d’Amazon à travers ses 3 investissement concentre 19% des emplois générés par les investissements directs étrangers (soit 1650 emplois créés).

Les sociétés de services aux entreprises déjà présentes en Hauts-de-France s’agrandissent. Sur 17 décisions d’investissement, 13 concernent des extensions et représentent 14% du total des emplois créés ou maintenus (soit 1206 empois).

L’IMPLANTATION DE LA GIGAFACTORY D’ENVISION

L’entreprise Envision-AESC, filiale du groupe chinois Envision, a confirmé fin juin 2021 son projet de construire une usine de production et d’assemblage de batteries pour véhicules électriques à Douai dans les Hauts-de-France, à proximité du site ElectricCity de Renault.

Avec un investissement projeté d’environ 800 millions d’euros, ce sont environ 1000 nouveaux emplois qui devraient être créés avant fin 2024, et 2500 à 3000 recrutements au total d’ici 2030 sur le territoire français en fonction des commandes reçues.

Réalisé en deux phases, ce projet de « gigafactory » comprend la construction d’un site de 9GWh entre 2022 et 2024, puis une extension de la capacité de production pouvant atteindre 30GWh à l’horizon 2030.

Quels secteurs d’activité sont concernés par les investissements internationaux de 2021 ?

Répartition des investissements directs étrangers 2021 en Hauts de France par secteur d

Avec 22 annonces d’investissement sur les 136, le secteur du commerce / distribution rassemble le plus de projets (soit le double de l’année 2020).

Un quart des emplois régionaux générés en 2021 par des investissements directs étrangers se concentre sur le secteur du transport / stockage. Une tendance qui se reflète sur le marché de l’immobilier logistique. En 2021, la région des Hauts-de-France bat encore un record inédit avec 1.070.000 m2 de surfaces placées (soit 1/3 du marché français). La région Hauts-de-France a mené une stratégie « logistique friendly » et a séduit de grands acteurs.

A l’échelle nationale, plus d’un emploi sur 2 généré par les projets d’investissement du secteur transport / stockage se situent en Hauts-de-France.

GXO Logistics crée 125 emplois à Cambrai pour gérer la logistique de La Redoute

La Redoute confie à GXO Logistics, prestataire de logistique contractuelle américain, la gestion de son centre de distribution situé à Cambrai.
GXO Logistics  sera chargé d’assurer le stockage, le suivi et l’exécution des commandes dès septembre 2022.
Plus de 10 000 références seront stockées sur la plateforme logistique et 4,4 millions d’articles seront expédiés avec des délais de livraison de 24 heures.

L’entrepôt d’une surface initiale de 42 000m² sera amené à monter en puissance.
Une deuxième tranche de 18 000 m² en 2023, puis une troisième de 50 000 m² en 2025, viendront compléter le site, qui atteindra finalement une superficie totale de 110 000 m².

USA, Chine, Allemagne : le podium des pays investisseurs

Répartition des emplois et projets d

Le pays investisseur indétrônable depuis de nombreuses années reste en 2021 les Etats-Unis. Leurs 21 projets de développement représentent un tiers de l’emploi généré par le total des investissements de l’année. Les projets des entreprises américaines représentent en moyenne 135 emplois.

Grâce à l’annonce de l’arrivée de la giga factory d’Envision, la Chine prend pour la première fois la seconde place du podium et créé cette année 13,5 % des emplois.

L’Allemagne est le pays qui a généré le plus de projets d’investissements (23). Nos voisins belges restent dans le top 5 des nationalités avec 21 projets pour près de 600 emplois (près de 3 fois plus qu’en 2020). Ils sont suivis par le Royaume-Uni, qui a développé 16 projets ayant généré ou maintenu 522 emplois.

L’IMPLANTATION DU BRITANNIQUE USLEEP

L’entreprise d’ameublement anglaise USLEEP LtD annonce investir 2,8 millions d’euros à Dourges, pour le lancement de sa première filiale française « Usleep SAS ». Elle sera destinée à la production de matelas haut de gamme pour le marché français et européen et permettra la création de 70 emplois sur 3 ans.

USLEEP LTD a pour volonté, en s’appuyant sur ce site français, d’accélérer sa croissance et d’accompagner ses clients dans leurs démarches d’expansion et de différentiation par le « Made in France ».

Pour Paul Glynn, Directeur de la Division Matelas et à l’origine de la création de Usleep SAS, quatre grands atouts ont été favorables à cette implantation : la très forte culture industrielle et le bassin d’emplois des Hauts-de-France ; la position géographique stratégique et unique de la Région ; la qualité de ses infrastructures et ses plateformes multi-modales dans un environnement sécuritaire, ainsi que son tissu économique attractif et volontariste.

TOP 10 des projets d’investissements directs étrangers 2021 (en emplois)

Investisseur Nationalité Secteur Emplois Localisation Nature
Envision AESC France Chine Constructeurs automobiles et équipementiers 1000 Douai Création
AMAZON FRANCE LOGISTIQUE SAS Etats-Unis Transport, stockage 970 Lauwin Planque Extension
ALVANCE ALUMINIUM DUNKERQUE Etats-Unis Métaux, travail des métaux 630 Gravelines Reprise
AMAZON FRANCE LOGISTIQUE SAS Etats-Unis Transport, stockage 400 Senlis Extension
CRVO Centre de Reconditionnement de Véhicules d’Occasion Suisse Constructeurs automobiles et équipementiers 300 Lens Création
SAARSTAHL ASCOVAL Allemagne Métaux, travail des métaux 270 St Saulve Reprise
PICNIC FULFILMENT Pays-Bas Commerce et distribution 250 Fretin Création
INETUM Qatar Logiciels et prestations informatiques 240 Lille Extension
AMAZON FRANCE LOGISTIQUE SAS Etats-Unis Transport, stockage 229 Boves Extension

 

CGI FRANCE Canada Logiciels et prestations informatiques 200 Lille Extension

En conclusion

S’il n’est pas exclu que le conflit en Ukraine et ses conséquences aient un impact sur la réalisation effective de tous les projets recensés, l’année 2021 a été à tous points de vue exceptionnelle pour l’attractivité de la Région Hauts-de-France. Bien que le nombre de projets soit sensiblement similaire aux années précédentes (136 en 2021 / 126 en 2020 / 130 en 2019), la création d’emplois en découlant connaît pour sa part une ascension remarquable (+50% par rapport à 2019). L’avenir nous dira si ce résultat restera une exception ou si les Hauts de France ont franchi un nouveau cap.

 

13 May 2022
Agro-alimentaire, Investissement

Délices des 7 Vallées : un investissement de 25 M€ pour la construction de sa 2ème usine en Hauts-de-France

9 May 2022
Investissement, Matériaux

Le groupe américain Corning Inc prévoit la construction d’un nouveau site à Ruitz dans les Hauts-de-France