Les Hauts-de-France attirent les projets industriels
31 Jan 2020
Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Les Hauts-de-France attirent les projets industriels
31 Jan 2020
Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Les Hauts-de-France, 1ère région d’accueil des projets industriels en France

D’après la dernière étude EY, la région Hauts-de-France qui se positionne à la 3e place d’accueil des IDE tous secteurs confondus, est en tête sur les projets de type industriel. Avec 17% des 339 décisions d’investissement industriel de l’Hexagone, les Hauts-de-France devancent les régions Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes.
Modalités de l’enquête :
Enquête menée en 2019 auprès de 210 dirigeants impliqués dans des décisions d’investissement international. Complétée de l’analyse des implantations et extensions réalisées par des investisseurs étrangers entre 2009 et 2018.

L’attractivité des Hauts-de-France n’est plus à prouver

En 2019, les Hauts-de-France ont marqué les classements :

  • 2e région d’accueil des IDE créateurs d’emplois en France selon les classements IBM et Business France
  • 1ère région française en termes de projets industriels selon EY et Business France
  • 3e région française d’accueil des IDE en nombre de projets selon les classements EY et Business France.
Une attractivité forte, récompensée lors des Choose France Awards en novembre dernier.

Pourquoi les investisseurs choisissent-il Hauts-de-France ?

Selon l’étude menée par EY, 2 grands facteurs expliquent l’attractivité de la France :

  • La présence de leaders industriels français sur des marchés porteurs tels que l’aéronautique, la construction navale ou l’agro-alimentaire.
  • Des bassins d’emplois disposant d’une main d’œuvre qualifiée.

Des atouts dont les Hauts-de-France ont sur faire une force :

  • 1er pôle agroalimentaire du pays, la région compte de nombreuses entreprises de renommée internationale telles que McCain, Bonduelle, Lesaffre…
  • Les Hauts-de-France comptent de nombreux sièges sociaux de grands groupes à l’image d’Auchan, Roquette, Tereos…
  • Enfin, la région propose un bassin d’emploi important, une main d’œuvre qualifiée et des employés habitués à travailler dans des entreprises à dimension internationale (1/10 salarié travaille pour une société à capitaux étrangers).

Une attractivité qui ne s’arrête pas après l’implantation. En effet, 85% des entreprises étrangères déjà présentes en région la recommandent (étude KPMG 2017). Une satisfaction qui se traduit par un nombre important de projets d’extension et de réinvestissement sur les sites régionaux (environ 1 dossier d’investissement sur 2).

19 Nov 2020
Business, Services

Comment se porte la relation client en France en 2019 ?

18 Nov 2020
Business

Rev3, plus de 500 M€ de financement