L’usine aéronautique du futur à Méaulte
18 Avr 2017
Aéronautique, Investissement
Temps de lecture estimé : < 1 minute
L’usine aéronautique du futur à Méaulte
18 Apr 2017
Aéronautique, Investissement
Temps de lecture estimé : < 1 minute

De nouveaux moyens de production à la pointe de la technologie :

Outre un agrandissement de la surface de production à 115 000 m², le site s’est doté de nouveaux outils de production, notamment :
– plus de 35 robots et machines de rivetage automatique
– 3 lignes mobiles de production dédiées au programme A320 (permettant désormais la livraison de 15 fuselages avant d’avion par semaine)
– de nouveaux outils digitaux d’aide à la production, basés entre autres sur la réalité augmentée et les maquettes numériques.
Pour une optimisation maximale de la performance opérationnelle et la simplification des flux industriels, l’usine s’est également réorganisée géographiquement. Chaque programme avion est désormais regroupé dans un bâtiment unique, où toutes les équipes contributrices sont co-localisées.

Dans un secteur très concurrentiel, cette nouvelle organisation devrait permettre à STELIA Aerospace :

– d’augmenter sa productivité de 15%
– de réduire de 20 à 30% ses cycles d’assemblage
– de relever le challenge des montées en cadence de ses clients tout en maîtrisant la fiabilité de sa performance
– de maintenir sa position d’acteur mondial incontournable sur le marché des aérostructures et de conquérir d’autres marchés
– de pérenniser l’emploi sur ses sites historiques

L’entreprise

STELIA Aerospace  est spécialisée dans l’assemblage d’aérostructures, principalement les fuselages avant de tous les avions Airbus et le fuselage central du Global7000 de Bombardier.
La société compte un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros et 6 600 employés dans le monde (dont 1 600 personnes en Picardie sur la technopole Albert-Méaulte, soit 1/3 de leurs effectifs en France).
Source : STELIA Aerospace

15 Jan 2021
Investissement, Services

Webhelp recrute 230 personnes en Hauts-de-France

18 Dec 2020
Ferroviaire, Investissement

Bombardier investit dans son outil de production à Crespin