OVH membre fondateur de Gaia-X
27 Août 2020
Business, Industrie numérique
Temps de lecture estimé : < 1 minute
OVH membre fondateur de Gaia-X
27 Aug 2020
Business, Industrie numérique
Temps de lecture estimé : < 1 minute

OVH, membre du projet de cloud européen Gaia-X

Bruno Le Maire, ministre français de l’Économie et son homologue allemand, ont annoncé début juin le lancement de Gaia-X.
La France et l’Allemagne unissent leurs forces dans ce projet IT de très grande envergure.
Aux commandes du projet, 22 entreprises européennes telles qu’Atos, Bosch, Orange, Safran ou encore  la roubaisienne OVHcloud.
Leur mission : créer une alternative européenne aux infrastructures de données américaines et chinoises telles que Microsoft Azure, Amazon Web Services ou encore Alibaba.
Et par là, affirmer la souveraineté numérique de l’Union Européenne.
La plateforme opérationnelle est annoncée pour début 2021.

« Pour OVHcloud, soutenir le développement de Gaia-X est une évidence. La protection des données, les standards ouverts, la réversibilité et la transparence : ces valeurs européennes font partie de l’ADN d’OVHcloud. Elles seront également au cœur de Gaia-X. » Michel Paulin, CEO OVHcloud

Gaia-X, c’est quoi ?

Le but du projet est de « construire une infrastructure de données fiable et sécurisée pour l’Europe. »
Concrètement, l’outil conçu prendra la forme d’une plateforme unique, regroupant les services européens :

  • d’hébergement
  • de stockage
  • de gestion de données

Elle permettra de connecter ensemble ces différentes infrastructures.
Une seule obligation pour entrer, respecter certains critères de sécurité et normes européennes, regroupés en 4 grands principes :

  • la transparence
  • la réversibilité
  • l’ouverture
  • la souveraineté

saucisses herta
27 Nov 2020
Agro-alimentaire, Investissement

Herta investit 58,5 M€ en Hauts-de-France

19 Nov 2020
Business, Services

Comment se porte la relation client en France en 2019 ?