Rafaut ouvre une usine dernière génération à Valenciennes
30 Oct 2018
Aéronautique, Investissement
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Rafaut ouvre une usine dernière génération à Valenciennes
30 Oct 2018
Aéronautique, Investissement
Temps de lecture estimé : 2 minutes

Rafaut choisit les Hauts-de-France pour implanter sa dernière usine 4.0

Equipementier de l’industrie aéronautique militaire et civique, la société Rafaut travaille exclusivement dans ce domaine depuis plus de 50 ans. Rafaut est spécialisé dans la conception et la fabrication d’équipements d’interface et d’emport d’armements pour avions de combat et d’hélicoptères. Afin d’étendre ses capacités de production sur les programmes d’armements aéronautiques, le groupe va investir 20M€* dans une usine en Hauts-de-France. Un choix guidé par deux grands atouts de la région : sa position géographique et la qualité de sa main d’œuvre.
Rafaut a acheté 23 400 m² dans le parc d’activités de Rouvignies (près de Valenciennes), pour y construire un site de 10 000 m². Cette usine 4.0 va permettre de produire et de réaliser des pièces complexes de grandes dimensions pour l’aéronautique, grâce à une forge automatisée dernière génération. La production qui s’axera principalement autour de corps de bombes, destinés à la Défense Nationale, permettra à la France d’internaliser la production de ces pièces, auparavant importées d’Amérique. « Jusqu’à présent les corps de bombe lourds ont toujours été importés des États-Unis. » déclare Florence Parly, Ministre des Armées 
*Edit octobre 2019 : l’investissement du groupe est de 11 M€, 17 M€ ont été apportés par le ministère de l’Armée, 1 M€ par la Région Hauts-de-France et 0,6 M€ par les autres collectivités impliquées dans le projet.

Rafaut mise sur la diversification de ses activités

En créant cette unité dernière génération, Rafaut compte étendre son activité dans son secteur prioritaire : la défense. Mais le groupe souhaite également s’ouvrir aux secteurs technologiques avec l’aéronautique civil, le ferroviaire, le nucléaire, les énergies nouvelles…
Plus d’une soixantaine de postes vont être créés d’ici 2021. Il s’agira majoritairement de postes « hautement qualifiés du secteur de la production mécanique, mais aussi de l’ingénierie », déclare Bruno Berthet PDG de Rafaut qui compte « trouver des techniciens, des ingénieurs sur place ».

Le secteur de l’aéronautique de plus en plus puissant dans les Hauts-de-France

Rafaut n’est pas la seule société à avoir choisi les Hauts-de-France pour se développer. C’est le cas par exemple du groupe SKF [vidéo témoignage]. Implantée depuis 2006 à Valenciennes, le site, spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits aéronautiques (principalement des roulements à billes de moteurs d’avion), a récemment inauguré deux centres d’excellence de traitement thermique et de production de rouleaux (investissement de 11 M€). Parmi les principaux clients de SKF : General Electric, Goodrich, le groupe UTC… Autre bel exemple d’implantation dans le Valenciennois : Safran (également client de SKF), groupe international de haute technologie et équipementier de 1er rang dans les domaines de l’Aéronautique, de l’Espace et de la Défense. Le groupe a implanté avec Air France-KLM , une usine près de Valenciennes sous le nom de leur société commune, Airfoils Advanced Solutions.
Des implantations qui démontrent bien que l’aéronautique devient un secteur de pointe dans les Hauts-de-France. De Hautmont (groupe Forgital), à Méaulte dans la Somme (Stelia Aérospace), en passant par Seclin (Dassault) ou encore Compiègne (Matra Electronique), les contours d’un «troisième pôle industriel de la mobilité : l’aéronautique» se dessinent dans la région [lire l’article].
Sources: Voix du Nord, Les Echos,  Le Journal des entreprises

saucisses herta
27 Nov 2020
Agro-alimentaire, Investissement

Herta investit 58,5 M€ en Hauts-de-France

19 Nov 2020
Business, Services

Comment se porte la relation client en France en 2019 ?