Les éco-activités en Hauts-de-France

La région Hauts-de-France est engagée dans une véritable stratégie de développement des éco-activités sur son territoire. A la croisée des chemins entre transition énergétique et bioéconomie, la région se fixe des objectifs ambitieux et capitalise sur ses atouts. Une vraie opportunité à saisir pour les entreprises souhaitant se développer et générer de la croissance !

Les éco-activités en Hauts-de-France

La région Hauts-de-France est engagée dans une véritable stratégie de développement des éco-activités sur son territoire. A la croisée des chemins entre transition énergétique et bioéconomie, la région se fixe des objectifs ambitieux et capitalise sur ses atouts. Une vraie opportunité à saisir pour les entreprises souhaitant se développer et générer de la croissance !
les énergies en Hauts-de-France

Les Hauts-de-France engagés dans la transition énergétique

Depuis plus de 10 ans, la Région Hauts-de-France investit dans les énergies renouvelables pour favoriser la transition vers des énergies plus durables, génératrices d’un faible impact environnementale et d’opportunités économiques.

Quelles sont les énergies les plus utilisées en région ?

Les énergies les plus consommées en région sont :

  1. Pétrole
  2. Gaz
  3. Électricité

Les Hauts-de-France sont la 3ème région française la plus consommatrice d’électricité. Cela s’explique par 2 facteurs :

  • La forte densité de population, soit 9% de la population française
  • Le tissu industriel qui la compose avec une forte présence d’industries très énergivores)

Vers une production plus intensive d’énergies naturelles renouvelables

La Région Hauts-de-France affiche clairement une double ambition en faveur des énergies vertes :

  • Doubler la production des énergies naturelles renouvelables
  • Réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre

La production d’énergie éolienne terrestre est arrivée à à son maximum en région Hauts-de-France, avec ¼ de la production nationale produite sur le territoire.

La Région ambitionne donc désormais de mettre l’accent sur les énergies issues :

  • du bois
  • des agro-carburants
  • de la biomasse et du biogaz
  • du solaire
  • de la géothermie
  • de la valorisation du gaz de mine
  • de l’hydrogène décarboné
  • des réseaux de chaleur :
    • récupération de chaleur fatale
    • valorisation des combustibles solides de récupération
    • biomasse
ambition pour les énergies renouvelables en Hauts-de-France
le biométhane en Hauts-de-France

Une ambition particulière pour le biométhane

La Région ambitionne par ailleurs de devenir la 1ère région européenne productrice de biométhane.

Pour cela, elle ambitionne, d’ici 2030, d’injecter du biométhane à hauteur de 30% dans le réseau de gaz régional.

Les projets sont déjà en cours de réalisation :

  • 40 projets de biométhanisation sont en cours de réalisation
  • 160 projets sont actuellement à l’étude

La structuration de la filière est amorcée avec la construction d’un technocentre dédié à la bio-méthanisation près d’Arras. Il sera opérationnel en 2022.

La dynamique REV3 : l’alliance des technologies numériques et des énergies nouvelles

La Région Hauts-de-France est mobilisée depuis 2013 dans une approche unique en France : la dynamique REV3.

Rev3 est la rencontre entre 2 forces majeures :

  • la volonté des Hauts-de-France de se projeter dans l’avenir
  • la vision de l’économiste Jeremy Rifkin, auteur de l’ouvrage de référence « La troisième révolution industrielle ».

Selon J. Rifkin :

“Les grandes révolutions économiques de l’histoire interviennent dès lors que de nouvelles technologies de communication apparaissent et se conjuguent simultanément avec de nouvelles sources d’énergies.”

La 3ème révolution industrielle lancée depuis plus de 5 ans est donc la conjonction :

  • des technologies de l’Internet
  • et des nouvelles énergies.
REV3 : la convergence entre énergies renouvelables et nouvelles technologies de l'information en Hauts-de-France
REV3 en Hauts-de-France

L’ambition de la Région Hauts-de-France est d’associer “amélioration de l’efficacité énergétique” et “transition vers les énergies renouvelables” avec pour objectif de construire de nouveaux modèles économiques à faibles impacts carbone et environnemental.

Performance économique locale, autonomie et sobriété énergétique, respect et circularité des ressources, équité et progrès social, l’approche REV3 se veut pragmatique. Elle offre des solutions innovantes dans tous domaines : de la start-up au grand groupe, de la commune rurale au pôle métropolitain ; avec un objectif commun : pérenniser l’économie régionale, la rendre plus compétitive et améliorer la qualité de vie de l’ensemble des habitants des Hauts-de-France.

Des structures d’accompagnement au service de la transition énergétique

Vous trouverez en Hauts-de-France des structures d’accompagnement, véritables outils de développement au service des entreprises et de la dynamique de transformation du territoire. Elles vous aideront à concrétiser vos projets de développement, d’innovation, de partenariat et de financement.

Les Hauts-de-France engagés dans la transition bioéconomique

Les engagements de la Région Hauts-de-France dans la troisième révolution industrielle dépassent le cadre des énergies renouvelables, en s’orientant également vers la bioéconomie.

Qu’est-ce que la Bioéconomie ?

Les tendances de consommation sont en pleine mutation et s’orientent vers davantage de produits biosourcés. La bioéconomie est un nouveau pan de l’économie mondiale, qui a pour but de remplacer les énergies fossiles (énergies produites par la combustion du charbon, du pétrole) par des énergies dites « vertes ».

La bioéconomie, pour quels marchés ?

La bioéconomie s’adresse à de nombreux marchés :
  • alimentation humaine et animale
  • matériaux
  • cosmétique
  • pharmacie
  • transport
  • énergie
  • construction
  • etc…
l'ambition de la bioéconomie en Hauts-de-France
Les Hauts-de-France, leader en devenir de la bioconomie

Les Hauts-de-France, bientôt leader de la bioéconomie

La Région Hauts-de-France se fixe comme objectif de devenir un leader européen de la bioéconomie.

Pour y arriver elle affiche 3 ambitions claires :

  • Faire des Hauts-de-France le leader européen des protéines : protéines végétales (blé, pois, colza ou lin), autres (insectes, micro algues) et protéines laitières.
  • Structurer et mettre en place durablement une filière de matériaux biosourcés en Hauts-de-France
  • Favoriser une bio production axée sur les molécules d’intérêt de demain : produire des molécules équivalentes à celles provenant du pétrole mais aussi de nouvelles par d’autres voies, notamment à partir de procédés utilisant des êtres vivants (levures, bactéries), les biotechnologies.

Les ressources déjà présentes sur le territoire

Pour devenir leader de la bioéconomie, les Hauts-de-France capitalisent sur des ressources abondantes directement utilisables, pour développer des produits biosourcés.

La région est le 1er producteur en France de :

  • luzerne
  • orge
  • chanvre
  • protéagineux
  • betteraves industrielles
  • pomme de terre fécule

Des acteurs spécialisés impliqués

Les Hauts-de-France sont une puissance industrielle majeure en France. De nombreux acteurs industriels et formulateurs, créateurs de valeur ajoutée, sont fortement impliqués dans la transition vers la bioéconomie :

Un système de R&D performant

L’innovation est le moteur des transitions que traverse notre économie. Les entreprises engagées dans cette transition peuvent compter sur un écosystème complet de structures dédiées à l’accélération de leurs projets, au transfert de technologies et à la mise en place de synergies.
Focus sur 3 pôles majeurs : IAR, Euramaterials et TEAM².

Tube à essais avec plantes

Le pôle industries et agro-ressources, initiateur de la bioéconomie en région

Pôle de référence de la bioéconomie en France, en Europe et à l’international, Industries et Agro-Ressources (IAR) fédère plus de 400 adhérents. Il a accompagné plus de 300 projets depuis 2005.

Ses membres couvrent toute la chaîne de valeur, depuis l’amont agricole, jusqu’à la mise sur le marché de produits finis : coopératives agricoles, établissements de recherche et universités, entreprises de toute taille, acteurs publics…

Le pôle IAR intervient sur l’ensemble des thématiques liées à la production et à la valorisation de la ressource biologique (l’agriculture, la forêt, les ressources marines ou encore les co-produits et les résidus) à des fins alimentaires, industrielles et énergétiques.

Euramaterials : le cluster des industries de transformation des matériaux

EuraMaterials accompagne les entreprises et les acteurs de la recherche dans leurs projets de transformation des matériaux. Il opère des mises en relation, facilite des collaborations pour permettre à ses membres de trouver des solutions, de performer et de croître.

Il propose 4 services d’accompagnement :

  • Innovation et ingénierie de projet
  • Expertise technique matériaux & procédés
  • Nouvelles opportunités commerciales, techniques, financières
  • Aide à la création d’entreprise et à l’accélération de start-up
euramaterial, le cluster des industries de transformation des matériaux en Hauts-de-France
TEAM² : Le pôle de compétitivité du recyclage en Hauts-de-France

TEAM² : Le pôle de compétitivité du recyclage

Labellisé en 2010, TEAM² est le pôle national de l’innovation pour le recyclage. Il stimule, accompagne et promeut les filières dédiées à la production et l’utilisation de nouvelles ressources, grâce à son expertise et son réseau de partenaires industriels, scientifiques et institutionnels.

Il travaille sur 5 axes stratégiques :

  • les métaux stratégiques et terres rares
  • les minéraux à destination du marché du BTP
  • les déchets organiques dont les composites, plastiques en mélange et textiles
  • les équipementiers et ingénieries français du recyclage
  • l’écologie industrielle et territoriale

Bien entendu il existe des nombreuses autres structures spécialisées dans le développement de l’innovation autour des éco-activités.