Une usine-école des mobilités en Hauts-de-France

28 Mai 2021
Automobile, Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes
Une usine-école des mobilités en Hauts-de-France
28 May 2021
Automobile, Business
Temps de lecture estimé : 2 minutes

La première région automobile et ferroviaire de France bénéficiera bientôt d’une usine-école des mobilités.

Son objectif : proposer une montée en compétence de la main d’œuvre locale dans l’industrie 4.0 pour répondre aux évolutions du marché et à la demande des acteurs locaux de la filière.

L’usine-école des mobilités, un espace de formation à l’industrie 4.0

Dans un secteur en constante évolution, les acteurs régionaux font face à de nouveaux enjeux technologiques : robotisation et automatisation, maintenance prédictive, cybersécurité, informatique industrielle… Tous les postes sont concernés.

L’usine-école des mobilités a donc pour vocation de permettre :

– la découverte de l’industrie 4.0 grâce à un espace de formation semi industriel
– la montée en compétences des salariés sur des technologies de pointe

« L’enjeu est de se préparer aux métiers de demain. Nous aurons demain les véhicules connectés, autonomes, la transition énergétique, autant d’évolutions qui demandent de nouveaux métiers dans la mécanique, l’électrique, la plasturgie, etc. » Luc Messien, délégué général de l’Aria Hauts-de-France

Située proche du campus universitaire de Valenciennes, l’usine-école devrait ouvrir début 2023, au cœur d’un lieu unique dédié à la mobilité et basé sur 3 piliers :

  • L’innovation : avec le technopole international Transalley, réunissant entreprises, laboratoires de recherche et établissements de formation pour le développement des mobilités et l’industrie du futur
  • La promotion du secteur avec l’IMTD, un lieu unique de sensibilisation, de découverte des métiers de demain
  • Et la formation via l’usine-école

Usine-école des mobilités : des formations pour tous types de profils

Salariés, demandeurs d’emploi, intérimaires, étudiants et formateurs pourront bénéficier d’un large panel de formations, sous 3 formes :

  • Des parcours d’accompagnement personnalisé
  • Des formations en présentiel et distanciel
  • Des formats innovants (pour des mises en situation concrètes à l’aide de serious games, kits nomades pour le lieu de travail)

Ces formations porteront sur les différentes briques de l’Industrie du Futur :

  • Robots collaboratifs et smart machines
  • Internet des objets et production de données
  • Big Data et Intelligence Artificielle
  • Intégration verticale / horizontale
  • Outils de simulation avancée
  • Production additive, matériaux innovants er processus innovants
  • Réalité augmentée
  • Blockchain
  • Cloud et cybersécurité

Pourquoi ouvrir une usine école des mobilités en Hauts-de-France ?

Première région automobile et ferroviaire du pays, les Hauts-de-France représentent un véritable vivier de compétences sur les secteurs de la mobilité :

  • 56 000 emplois en automobile, dont 6 000 liés à la R&D
  • 10 000 emplois dans le ferroviaire
  • 1 500 apprentis, dont 750 alternants et stagiaires uniquement dans les usines automobiles

 

Cette offre unique, proposant un outil centralisé et mutualisé, permettra donc de répondre à l’enjeu crucial de la montée en compétences de la main d’œuvre, élément déterminant de la compétitivité industrielle régionale.

Un projet porté par Transalley, l’ARIA Hauts-de-France, L’UIMM et AIF et soutenu par l’État, la Région, Valenciennes Métropole et des acteurs privés.

16 Jun 2021
Business, Logistique

Une cité internationale de la logistique en Hauts-de-France

Usine-ecole-mobilites
28 May 2021
Automobile, Business

Une usine-école des mobilités en Hauts-de-France