Anglais Néerlandais Japonais Chinois Allemand Espagnol Portugais

Reprise d’Alkor Draka par une société canadienne

02 oct. 2019 | À la une, Matériaux avancés, Investissements

Le fleuron industriel picard, localisé dans l’Oise, ainsi que la société Alkor Medical Tubing ont été reprises par Canadian General Tower.

industrie plastique, alkor, acquisition

La reprise d’Alkor, une acquisition stratégique en Europe pour CGT

Au début du mois, Canadian General Tower (CGT) a repris l’usine de production de vinyles très hauts de gamme Alkor Draka, située en Hauts-de-France. Reconnue en Europe pour son expertise et la qualité de ses produits, l’entreprise représente une très belle acquisition pour le Canadien.

Avec Alkor Medical Tubing (Occitanie), Alkor Draka (Hauts-de-France) offre au leader mondial de tissus enduits et films plastiques, une implantation stratégique au cœur de l’Europe. Ces dernières s’ajoutent à ses deux autres établissements d’Amérique du Nord et de Chine et s’inscrit dans sa stratégie de croissance mondiale.

« Ce nouveau développement est une opportunité stratégique importante. Elle suscite un vif enthousiasme pour l’avenir de CGT pendant que nous poursuivons nos efforts de croissance mondiale » Craig Richardson, PDG de Canadian General Tower.

Les deux entreprises, dont tous les employés ont été repris, portent désormais le nom de CGT Alkor et CGT Medical Products.

Canadian General Tower

Fondée dans l’Ontario (Canada) en 1869, Canadian General Tower a su se développer à l’international. Elle possède aujourd’hui des établissements sur 4 continents et emploie plus de 1 200 personnes. Spécialisée dans le plastique, CGT travaille pour 3 grands secteurs : la construction, l’automobile et les revêtements pour piscine.

Retour

Actus

Transition agricole : BASF investit 6M€ en Hauts-de-France

Avec le renouvellement de ses gammes de produits, le site de Gravelines a besoin de plus d’espaces de stockage et de logistique. Une démarche qui s’inscrit dans une stratégie globale de transition vers...

Verescence : 60M€ d’investissement en Hauts-de-France

L’anglais Stirling Square entré au capital de l’entreprise en début d’année, investit 122M€ dans le plan « Verescence 2022 ». 60M€ sont destinés au site historique de Mers-les-Bains en Hauts-de-France.